Speaker of the Israeli parliament Yuli Edelstein gives a press statement in the Knesset, the Israeli parliament in Jerusalem on January 12, 2019. Photo by Yonatan Sindel/Flash90 *** Local Caption *** ???? ???????? ???? ??? ????? ???? ?????? ????

Photo Yonatan Sindel / Flash 90

Berlin: Yuli Edelstein critique l’Union européenne

Le président de la Knesset Yuli Edelstein effectue un voyage officiel en Allemagne à l’invitation de son homologue au Bundestag Wolfgang Schäuble.

Depuis Berlin, il a accordé une interview au quotidien Franfürter Allgemeine Zeitung. A la question inévitable sur son opinion quant au Plan Trump, Yuli Edelstein a répondu: « L’Administration Trump est très favorable à Israël. Contrairement au passé, Israël n’est plus obligée à uniquement donner pour favoriser la paix. Tous les plans antérieurs se basaient sur l’idée selon laquelle si Israël donnait tout, l’Etat hébreu ne serait pas condamné devant la Cour pénale internationale de la Haye. Désormais, les choses ont changé en bien, et le point de départ est que ce n’est pas Israël qui est coupable. Toutefois, il y a des choses dans ce plan qui ne me plaisent pas trop, comme la création d’un Etat palestinien. Même cette simple déclaration n’est pas productive car elle donne un signe aux Palestiniens qu’ils pourront obtenir un Etat sans même négocier ou en continuant à traiter Donald Trump de ‘chien’ (…) Nous pouvons utiliser ce plan comme base de négociations car c’est le meilleur qui n’ait jamais été élaboré. Mais la question essentielle restera invariablement la même: ‘Y a-t-il un leader palestinien qui reconnaîtra un Etat juif?’ Ils n’ont jamais reconnu le moindre droit du peuple juif sur la terre d’Israël. Jamais. Ni même lors des accords d’Oslo ».

Le président de la Knesset en a également profité pour s’attaquer à l’Union européenne et notamment à son ministre des Affaires étrangères Josep Borrell qui a exprimé l’opposition de l’UE au Plan Trump.

Il a qualifié les déclarations de ce dernier de « malheureuses » et s’est félicité que le délégué n’ait pas réussi à produire une déclaration officielle de la part de l’UE toute entière du fait d’un veto opposé par plusieurs pays d’Europe centrale et orientale.

2 Commentaires

  1. Il ne peut pas y avoir de leader des squatters arabes qui reconnaisse un État Juif, tout simplement parce que le but de guerre de ces gens-là, et la mission que leur ont confiée leurs commanditaires et bailleurs de fonds, notamment les chrétiens antijuifs d’Europe, est le pillage et la destruction de l’ “entité sioniste”. A la différence de Rabin et Péres, Barak, Olmert et Netanyahou l’ont, eux,parfaitement compris.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.