Inclus dans la liste sur le site de Radio Islam figurent plusieurs éminents journalistes, des intellectuels, des entrepreneurs, des acteurs, des rabbins et d’autres personnalités juives de premier plan.

Parmi eux se trouve Giulio Meotti, l’éminente journaliste italienne et chroniqueuse très populaire d’Arutz Sheva  – qui, bien qu’ouvertement pro-Israël, n’est en fait pas juive. On y trouve aussi un autre contributeur régulier à Arutz Sheva, un érudit juif américain et auteur renommé, le professeur Phyllis Chesler.

Le site de Radio Islam, qui est inondé par ailleurs de contenu violemment antisémite – y compris des messages de négationnistes connus – les qualifie de membres de la « Mafia juive nazi. »

Le procureur de l’État de Rome a ouvert un dossier pénal contre le site suite à plusieurs plaintes, selon le site d’information Corriere della Sera.

Bien que le site fonctionne en 22 langues différentes, la liste a été publiée uniquement sur le site de langue italienne et semble être dirigée contre les journalistes et autres personnalités des médias, en particulier – qui lui a valu des condamnations sévères des deux personnalités italiennes et juives et des syndicats de journalistes.

Le président de la Communauté juive de Rome, Ruth Dureghello, a « applaudi » les autorités pour l’ouverture d’une instruction contre les auteurs de la liste, qu’elle a décrit comme « horrible au delà de ce qu’on peut imaginer. »

« C’est une expression intolérable de haine antisémite. L’identification des personnes à la religion juive est déjà en soi une incitation à la violence « , a-t-elle dit.

« Jusqu’à présent, de telles choses étaient seulement a déplorer sur les sites néo-nazis, il est inquiétant de les voir apparaître maintenant sur le site de Radio Islam. Le monde islamique en général devrait se distancier de ces pratiques honteuses « , a-t-elle ajouté.

Dans une déclaration conjointe, le président et le secrétaire général de la Fédération nationale de la presse italienne (FNSI) a dénoncé la liste dans les termes les plus sévères.

« La décision prise par Radio Islam de publier une liste noire de« Juifs sionistes influents »et d’en faire matière à divertissement dans des médias Italiens est une initiative sordide, raciste et intolérable », a déclaré Giuseppe Giulietti et Raffaele Lorusso. « Il offense d’abord les musulmans qui ont choisi la voie du dialogue et du respect. Ces listes qui rappellent les heures sombres d’une autre époque devraient nous en prévenir à jamais « .

Selon le média international ‘Business Times’, Radio Islam est exploité par un arabe marocain né à Stockholm, en Suède, nommé Ahmed Rami. Il a été interdit sur les  ondes après que son permis lui ait été confisqué dans les années 1990 après avoir été reconnu coupable d’avoir produit deux discours haineux – un qui a abouti à une peine de prison de six mois.

Depuis lors, il a déménagé et exerce maintenant totalement en ligne sur le web qui  ironiquement distille des contenus scandaleusement haineux – tout en prétendant s’opposer «au racisme, à la haine et à la violence. »

Arutz7

1 COMMENTAIRE

  1. Le site Radio Islam existe depuis très longtemps (pas loin de 30 ans), il a toujours publié de la littérature nazi, antisémite et pro palestinienne. C’est une sorte d’ancêtre dans le genre. Un dinosaure. Je ne l’ai pas visité depuis au moins six ou sept ans il n’était plus alors que l’ombre de lui même. Très old school.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.