Hamas Chief Ismail Haniyeh speaks to the press upon his arrival at the Rafah border crossing, from Egypt after reconciliation talks with the Fatah movement mediated by Egyptian intelligence, in the southern Gaza Strip, on September 19, 2017. Photo by Abed Rahim Khatib/ Flash90 *** Local Caption *** çîàñ

Tsahal frappe des cibles du Hamas alors que Haniyeh demande la fin du blocus

Le chef du Hamas a souligné que le mouvement mène toujours des pourparlers par le biais de la médiation égyptienne et qatari dans un effort pour répondre à leurs demandes.

Les chars de Tsahal ont ciblé des positions militaires appartenant au Hamas dans la bande de Gaza dimanche matin en réponse au lancement continu de ballons incendiaires et explosifs depuis la bande, selon l’unité des porte-parole de Tsahal.

Au moins 25 incendies ont été déclenchés par des ballons incendiaires samedi. Un certain nombre de ballons explosifs ont atterri dans le sud d’Israël et ont été manipulés par des sapeurs de la police.

Samedi soir, le chef du bureau politique du Hamas, Ismail Haniyeh, a averti que le mouvement terroriste avait l’intention de mettre fin complètement aux restrictions économiques sur la bande de Gaza.

« Nous annonçons avec la plus grande clarté que notre décision et la décision de notre peuple est de procéder à la fin de ce blocus injuste sous toutes ses formes », a déclaré Haniyeh dans un communiqué de presse.
Le chef du Hamas a souligné que le mouvement mène toujours des pourparlers par le biais de la médiation égyptienne et qatari dans un effort pour répondre à leurs demandes.
L’envoyé qatari Mohammed al-Emadi a rencontré samedi des responsables de la sécurité israélienne dans le but de réprimer l’escalade de la violence entre Tsahal et le Hamas, a confirmé une source au Jerusalem Post .
L’envoyé qatari est entré dans la bande de Gaza la semaine dernière pour s’entretenir avec les dirigeants du Hamas dans le but de désamorcer la situation, et a continué à servir de médiateur entre Israël et le Hamas tout au long de la semaine.
Une source de groupes terroristes de la bande de Gaza a déclaré au journal libanais Al-Mayadeen que les pourparlers avaient échoué alors qu’Israël insiste pour adhérer à une équation «calme en échange du calme», tandis que les groupes terroristes insistent pour que les restrictions à Gaza soient levées. Malgré les allégations, les efforts de médiation se sont poursuivis.
Haniyeh a appelé le Coordonnateur spécial des Nations Unies pour le processus de paix au Moyen-Orient, Nickolay Mladenov, à se tenir aux côtés du peuple de Gaza et à « forcer Israël à mettre fin aux souffrances » des habitants de l’enclave côtière.
Mladenov s’est rendu sur Twitter vendredi pour avertir qu’une escalade à Gaza est imminente à moins que les Israéliens et le Hamas ne fassent preuve de retenue et ne se retirent du gouffre.
«Je suis TRÈS préoccupé par l’imminence d’une escalade», a-t-il tweeté.
L’ancien dirigeant du Hamas, Khaled Meshaal, s’est également exprimé samedi soir, appelant la communauté internationale à mettre fin aux restrictions imposées à la bande de Gaza et à soutenir le Hamas et les habitants de Gaza, selon des rapports palestiniens.
Meshaal a souligné qu’il était « confiant » dans les groupes terroristes de l’enclave côtière et a appelé le monde à « se joindre à eux dans la bataille ».
Les groupes terroristes de la bande de Gaza ont exigé que le blocus imposé à Gaza soit complètement levé avant d’accepter un accord de désescalade.
 Les responsables israéliens ont déclaré qu’ils envisageraient d’assouplir certaines des restrictions économiques sur la bande de Gaza et fourniraient une aide humanitaire si le lancement du ballon s’arrête.
Vendredi, les forces de Tsahal ont frappé des cibles dans la bande de Gaza appartenant au groupe terroriste Hamas en réponse à six roquettes qui ont été tirées de la bande vers le sud d’Israël jeudi soir.
Les terroristes de la bande de Gaza ont lancé quotidiennement des ballons incendiaires et explosifs vers le sud d’Israël au cours des dernières semaines, provoquant des incendies qui ont brûlé de vastes étendues de terre. Un certain nombre de roquettes ont également été tirées vers l’enveloppe de Gaza.
L’armée israélienne a répondu à plusieurs reprises en frappant des sites appartenant au Hamas et en resserrant les restrictions économiques sur l’enclave côtière.
Tovah Lazeroff a contribué à ce rapport.

1 COMMENTAIRE

  1. Si la BANDE DE GAZA doit être désenclavée , la frontière avec l’ EGYPTE doit s’ouvrir !! beaucoup de gazaouis sont Egyptiens , il n’y a aucune raison qu’ils s’installent en ISRAEL !!! SHARON a eu la mauvaise idée de leur laisser ce territoire, il aurait pu se douter que les arabes veulent ISRAEL ( le TOUT ou RIEN ! ) mais SHARON était sénile et malade…

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.