Trump: “Certains juifs américains ne soutiennent pas assez Israël”

5
222

“Certains juifs américains n’aiment pas assez Israël” a dit Trump aux juifs américains

Lors d’un discours devant un important groupe d’électeurs juifs américains, dans le sud de la Floride, le président américain Donald Trump s’est prévalu samedi soir d’être le meilleur ami qu’Israël ait jamais eu.

Certains juifs américains «n’aiment pas assez Israël», a déclaré samedi soir le président américain Donald Trump à une foule d’environ 4000 personnes lors de l’ événement annuel du Conseil israélo-américain (IAC), dont font notamment partie le milliardaire Sheldon Adelson et sa femme Miriam, deux soutiens de premier plan du président americain.

Avant que le président américain ne monte sur le podium, la foule a accueilli Donald Trump avec enthousiasme, scandant «quatre ans de plus!» .

« Tant d’entre vous ont voté pour des gens sous l’administration précédente… un jour vous devrez m’expliquer ça parce que je ne crois pas qu’ils aimaient beaucoup Israël« , a-t-il lancé avant d’ajouter « l’Etat hébreu n’a jamais eu de meilleur ami à la Maison Blanche que votre président, Donald J. Trump« .

Après la reconnaissance de Jérusalem comme capitale d’Israël, le transfert de l’ambassade américaine à Jérusalem,  la reconnaissance de la souveraineté israélienne sur le Golan et, il y a quelques jours, la déclaration de l’administration Trump selon laquelle les implantations israéliennes en Judée-Samarie ne violent pas le droit international, Trump a balayé  des décennies de politique américaine  et a opéré un changement  révolutionnaire  sur la position diplomatique des Etats-Unis au Proche-Orient.

Les électeurs juifs ne représentent pas une grande part de l’électorat américain mais les décisions de Trump en faveur d’Israël sont également soutenues par les chrétiens évangéliques, qui, en revanche, représentent un soutien vital pour Donald Trump.

Il est toutefois indéniable que Donald Trump montre depuis son élection une inclination  pour le peuple Juif. Son gendre, Jared Kushner, lui-même de confession juive  est même en charge du fameux plan de paix.

« Beaucoup de gens disent que ça ne peut pas se faire », a repris Donald Trump samedi. « Ils disent que c’est l’accord le plus dur à conclure, mais si Jared Kushner n’y arrive pas, on ne peut pas y arriver ».

Tel-Avivre –

 

Quand le groupe « Shalva » fait la fête à Donald Trump…

Une scène très émouvante s’est produite lors de la conférence annuelle de l’organisation Israeli American Council qui se tenait en Floride.

Après un discours pro-israélien extrêmement chaleureux prononcé par le président Donald Trump, la très nombreuse assistance a pu entendre un chant « God bless America » interprété par le groupe « Shalva » de Jérusalem, composé de jeunes aux besoins particuliers. Après l’ovation qui a suivi, les jeunes chanteurs et musiciens se sont spontanément approchés du président américain resté sur scène et l’ont étreint et salué sous une « standing ovation ». Le président a ensuite repris le micro pour faire saluer encore une fois ces magnifiques jeunes.

En 2018, le groupe « Shalva » avait fait honneur à Israël et au peuple juif en préférant renoncer à la qualification pour la finale de l’Eurovision plutôt que de transgresser le Chabbat. Ce choix courageux qui les honore ne les a pas desservi, bien au contraire. Ils connaissent aujourd’hui une impressionnante notoriété et ont pu maintenant réaliser un rêve: rencontrer le président des Etats-Unis et le saluer.

Lors de cette soirée, Dr. Myriam Adelson, épouse du milliardaire Sheldon Adelson, l’un des plus grands donateurs du Parti républicain, a dressé l’éloge du président américain: « Notre orateur principal de ce soir a droit à toute notre reconnaissance quel que soit notre couleur politique. Ce que ces prédécesseurs n’avaient fait que promettre, il l’a réalisé en reconnaissant Jérusalem comme capitale éternelle d’Israël, là où ses prédécesseurs ont fermé les yeux il a agi en reconnaissant la souveraineté israélienne sur le Golan et son administration a pris une décision historique en déclarant qu’il n’y avait pas de problème à ce que des Juifs habitent dans leur patrie historique. Il sait que les Etats-Unis sont forts lorsqu’ils ont à leurs côtés un allié comme Israël et lorsqu’un des deux pays redevient très grand, l’autre le devient également ».

 

 

5 COMMENTS

  1. Il ne dit que la verité , les juifs americains , sont pour la pluparts des juifs aisés , est pour eux israel ai un autre monde .

  2. He is our best friend since the creation of our small state.
    We had always been alone … in all wars.

    Ça nous change de l’arabe .
    En Tunisie on apprenait l’anglais pour chanter les chansons d’Elvis , Bill Haley ou les Platters . ah ah

  3. ” Où sont passés les juifs ” ? eh bien la plupart démocrates sont devenus les admirateurs des voilées OMAR et Cie !!! et ils sont en train de semer la contamination ..
    VIVE TRUMP et les évangéliques qui, peut-être, pourront sauver ISRAEL

  4. C’est magnifique .

    Il est entré dans l’Histoire du Peuple Juif et d’Israël et dans le coeur de chacun de nous .

    On en avait besoin aprés ces années de calamité d’Obama .

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.