Tension maximale entre l’Iran et les Etats Unis

0
268

Une des photos que Washington a publié lundi 17 juin et qui accusent l’Iran d’avoir attaqué deux pétroliers en mer d’Oman la semaine dernière.

Dans un climat de plus en plus tendu avec l’Iran,  les Etats-Unis ont décidé d’envoyer environ 1.000 soldats supplémentaires au Moyen-Orient a annoncé lundi le Pentagone.

« Sur l’avis du président de l’état-major interarmées et en consultation avec la Maison Blanche, j’ai autorisé environ 1 000 soldats supplémentaires à des fins défensives pour lutter contre les attaques aériennes et les menaces navales et terrestres au Moyen-Orient « , a déclaré le secrétaire par intérim à la Défense, Patrick Shanahan, dans un communiqué cité par CNN …

« Les récentes attaques iraniennes confirment les renseignements fiables et crédibles que nous avons reçus sur le comportement hostile des forces iraniennes qui constituent une menace pour les citoyens et les intérêts américains dans l’ensemble de la région« , a déclaré Shanahan, ajoutant que « les États-Unis ne cherchaient pas le conflit avec l’Iran« .

Le Pentagone avait déjà envoyé en mai dernier un navire de guerre dans le Golfe avec une batterie de missiles Patriot à son bord pour faire face aux menaces iraniennes.

Téhéran avait fait savoir en mai dernier qu’il allait réduire ses engagements sur le nucléaire, en signe de protestation contre la décision des Etats-Unis de se retirer de l’accord de 2015 et de rétablir des sanctions contre la République islamique.

Vingt mille soldats américains sont déjà présents dans le golfe persique. Le risque de conflit entre les Etats Unis et l’Iran augmente.

Le Kokuka Courageous, un pétrolier japonais et le Front Altair, un pétrolier norvégien, ont été attaqués et incendiés jeudi alors qu’ils traversaient le golfe d’Oman. Les Etats Unis accuse l’Iran.

Une dizaine de photos montrent le trou causé par l’explosion d’une mine sur la coque du pétrolier japonais visé par l’attaque et un objet métallique que les américains présentent comme un aimant ayant servi à poser l’engin explosif.

Il y a a peine un mois, le 12 mai dernier, quatre pétroliers ont été attaqués au large des Émirats arabes unis, deux des navires étaient des pétroliers saoudiens en route vers les États-Unis.

Par ailleurs, l’Iran a encore fait monter la pression en annonçant que ses réserves d’uranium enrichi passeraient à partir du 27 juin au-dessus de la limite prévue par l’accord international sur son programme nucléaire conclu en 2015.

Tel-Avivre –

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.