« Lundi noir » à la bourse iranienne

  

Après le «lundi noir» sur la bourse iranienne, où le marché a plongé de plus de 33 000 points, Hassan Klibaf Assel, son PDG depuis une dizaine d’années, a remis sa démission.
Au-delà de cela, comme je l’ai signalé ici plus tôt ce mois-ci, le marché boursier iranien est en baisse et les petits investisseurs qui y pénètrent en grand nombre en 2019 se sentent trompés et pire de perdre une grande partie de leurs économies.
Où va le marché et quel sera l’impact de l’entrée en fonction du président Biden sur l’économie iranienne.
Cependant, il est important de noter que dès mai 2020, lorsque le marché boursier a culminé, certains ont prévenu qu’il s’agissait d’une bulle face à l’état de l’économie iranienne.
À cet égard, ce qui s’est passé ces derniers mois est une correction naturelle, mais elle est probablement moins intéressante pour les simples Iraniens.

Crédit de rapport:  site Web  Telegram Doron Peskin

"יום שני השחור" בבורסה האיראנית

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.