Désormais appelé « Felon » par l’Otan, le premier Su-57 de série sera livré aux forces russes d’ici la fin 2019

 

 

 

 

 

 

Depuis qu’elle existe, l’Otan a l’habitude de donner des noms de code aux productions militaires russes. Et la règle veut que les noms des avions de combat commencent par un F [F pour Fighter] et ceux des bombardiers par un B [Bomber].

Et il y a encore quelques subtilités pour désigner un appareil à hélices [une syllabe, comme « Bear » pour les Tu-95] et ceux à réaction [plusieurs syllabes, comme « Backfire » pour les Tu-22 ou encore « BlackJack »pour les Tu-160].

S’agissant du Su-57, le nouvel avion de combat de 5e génération destinés aux Forces aérospatiales russes, l’Otan a choisi, dans une premier temps, de l’appeler « Frazor ».

Mais cela valait pour l’appareil en cours de développement. Mais comme sa production en série a été lancée, le nom de « Felon » a été retenu. Donc, désormais, il conviendra de parler du Su-57 « Felon ».

Cela étant dit, le premier exemplaire de série ne devrait pas tarder à être livré à l’aviation de combat russe.

 

« C’est un événement remarquable pour les forces armées. Nous attendions ce premier avion de série depuis longtemps. Nous le recevrons sûrement en 2019. […]. L’an prochain, nous comptons recevoir un autre avion et ensuite la production en série ne cessera d’augmenter », a en effet indiqué Alexeï Krivoroutchko, le vice-ministre russe de la Défense, lors d’une « inspection » de l’usine aéronautique de Komsomolsk-sur-l’Amour [KNAAZ] où est assemblé le Su-57 « Felon ».

Au total, 76 appareils ont été commandés afin de pouvoir doter trois « régiments » des Forces aérospatiales russes.

Cependant, on ignore le type de moteur qui équipera le premier Su-57 de série. Les prototypes de l’appareil ont volé avec deux modèles AL-41F1 Izdeliye 117, lesquels ont connu des problèmes de pompage réacteur [une perturbation de l’écoulement de l’air à l’intérieur du réacteur, ndlr].

Aussi, il était question de les remplacer par deux réacteurs Lyulka Izdeliye 30, à la fois 30% plus légers et plus performants [17 tonnes de poussée avec post-combustion].

D’une envergure de 13,95 mètres pour une longuer de 19,8 mètres, le Su-57 Felon affiche une masse au décollage de 35.000 kg.

Pouvant voler à Mach 2,42 pour un plafond pratique de 19.000 mètres, il aurait d’un rayon d’action entre 2.150 et 3.500 km. Il est équipé d’un « système de radars » associant des radars en bande L et en bande X et il dispose de 4 soutes d’armement [dont 2 sur les flancs pour les missiles air-air] et 6 pylones externes. Il est prévu de le faire évoluer aux côtés du drone de combat SU-70 Okhotnik-B.

Source: www.opex360.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.