Souccot: L’ambassadeur des Etats-Unis à la Birkat Cohanim

0
149
US Ambassador David Friedman to Israel visits the Western Wall, in Jerusalem's Old City, during the Cohen Benediction priestly blessing at the Jewish holiday of Passover which commemorates the Israelites' hasty departure from Egypt. April 02, 2018. Photo by Noam Revkin Fenton/Flash90 *** Local Caption *** ???? ?????? ???? ??? ??? ???? ?????? ???? ????? ?????? ?????? ????? ???? ??????

L’ambassadeur des Etats-Unis à la Birkat Cohanim

Comme cela se passe deux fois par an, des dizaines de milliers de personnes se sont rassemblées au Kotel pour la traditionnelle Birkat Cohanim. Parmi elles, l’ambassadeur des Etats-Unis David Friedman, lui-même cohen.

C’est la cinquième fois que l’ambassadeur prend part à ce cérémonial depuis qu’il est en poste. Il a confié son émotion de bénir le peuple d’Israël, précisant qu’il le fait aux deux titres. Il était accompagné de son fils et de plusieurs de ses gendres.

LE BIRKAT COHANIM DE SOUKKOT À JÉRUSALEM, PIERRE LURÇAT

Le “Birkat Cohanim”- la « bénédiction pontificale » prononcée par les Cohanim (Prêtres) lors de la répétition de la Amida – n’est pas seulement une bénédiction dite tous les jours dans toutes les synagogues du monde (lorsque des Cohanim sont présents bien entendu).

C’est aussi une cérémonie particulière, empreinte de majesté, qui a lieu deux fois par ans au Kottel, au « mur occidental » du Temple de Jérusalem, à Soukkot et à Pessah.

medium_SOUKKOT_5768-4.JPG

Nombreux sont les jours de foule et de liesse populaire au Kottel, mais aucun n’atteint le degré de celui du Birkat Cohanim de Soukkot. Ce jour-là, des milliers de Juifs – et aussi de non Juifs – affluent de tous les coins du pays, comme aux temps où le Temple était en place et où Soukkot était une des trois fêtes de pèlerinage.

On y trouve une foule bigarrée et très diverse – Juifs orthodoxes en habit de fête, caftan de soie et « Streimel » peu adapté aux dernières chaleurs de l’année, Juifs ashkénazes et orientaux, familles éthiopiennes et marocaines, Juifs traditionalistes et Juifs peu observants attirés par le caractère particulier de cette cérémonie.   Lire la suite

medium_SOUKKOT5768.JPG

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.