Ramla, laboratoire de la stratégie rampante arabe israélienne?

Oum Kalthoum / Photo Wikipedia

Une décision surréaliste est de nature à « faire l’histoire » lundi dans la ville de Ramla : à la demande des partis arabes dans la coalition municipale, deux rues de la ville risquent d’être rebaptisées au nom de deux artistes arabes célèbres non seulement pour leur art vocale mais aussi pour leur haine des Juifs: Oum Kalthoum et Muhamad Abdel Wahab. On se souvient des cris « Égorge! Égorge! » de l’icone  nationale égyptienne lors de la Guerre des Six jours.

Ramla est ce qu’on appelle une ville mixte. Elle compte un peu plus de 75.000 habitants dont 23% d’Arabes.

Paradoxalement, le maire de la ville, Michaël Vidal est membre du Likoud, mais il a formé une coalition avec Shass et les partis arabes et dépend entièrement de ces derniers.

Harel Shoham, commandant de réserve et directeur du centre toranique de la ville est aussi conseiller municipal de l’opposition (Habayit Hayehoudi).

Dénonçant une rupture du statu quo qui régnait depuis des années dans cette ville, il mène actuellement le combat avec de nombreux habitants furieux que les noms de deux rues qui rappelaient des années de la Shoah soient ainsi rebaptisées au nom de chanteurs arabes qui appelaient à tuer des Juifs!

Mais il y a plus grave. Harel Shoam explique que cette question n’est que la partie émergée de l’iceberg. Il dénonce l’incurie de la majorité municipale contre les tentatives arabes de prendre le contrôle de terrains, les innombrables constructions illégales, les appels bruyants des muezzins, le banditisme et les multiples infractions dans divers domaines.

Il précise un point très important, qui est valable pour le pays tout entier : « Nous sommes pour la coexistence dans notre ville. Les habitants arabes de Ramla sont des citoyens comme les autres et doivent obtenir exactement les mêmes droits civiques, sociaux et religieux que nous. Mais Ramla est une ville juive et nous ferons tout pour qu’elle conserve ce caractère ».

Photo Yossi Aloni / Flash 90

2 Commentaires

  1. merci Damran d’avoir exprimé mon ressenti depuis des années , par ces mots

    “”et surtout, qu’ils dégagent au plus tôt d’Israël.
    Et dire que certains naïfs et rêveurs pensent qu’il est possible de cohabiter avec ces animaux sauvages qui ne ratent jamais une occasion de cracher sur le pays dans lequel ils vivent….””

    ce pays est JUIF

    les musulmans n’ ont absolument rien a y faire

    ils faut les traiter comme ils l’ ont fait des juifs de leurs pays

    je reprendrais le titre d’ une des chansons de Md Abdelwahab des années 50 qui commençait par ” égri égri, ouassani ya ouassani”

    “cours cours et viens me prévenir”

    j’ ajoute: “viens que me prévenir que les Juifs sont devenus aussi teigneux que nous et qu ‘enfin ils ont decidé de nous vier ”

    Frères juifs d’ Israel, réveillez vous ! jamais ces gens “citoyens arabes musulmans israéliens” ne le seront!

    et au moindre de vos genoux a terre (hvs) ils vous massacreront

    harrassez les, soumettez les,interdisez leurs lieux de culte, detruisez les, comme ils le firent de la syna de ma famille en Tunisie, obligez les a se plier a des règles spéciales, rendez leur la vie amère comme ils le firent avec joie des 900.000 juifs du monde musulman

    pour qu enfin ils se tirent de la terre juive

    tous! aussi bien “palestichiens” que arabes musulmans dits israéliens qui n’ hésitent plus a se proclamer Palestiniens de l’ intérieur”

    regardez l’ état de deliquescence de la France

    dés qu ils ont reussi a incecterun endroit ils ne s’ arretent plus

    la seule cautérisation est, contre eux, l ‘ EXPULSION …… pour tous

    il y a 57 pays musulmans et une bonne douzaine d’ autres en train de le devenir, ils ont le choix

    dehors! dehors!dehors !!!

  2. Une preuve supplémentaire de l’impossibilité de cohabiter avec ce genre d’individus.
    Quel que soit le pays qui les accueille, qui leur donne des droits parfois supérieurs aux autres populations, des avantages sociaux, la possibilité de vivre comme des gens civilisés, d’aller à l’université, de réussir socialement, des s’intégrer, rien, tout n’est que fiasco généralisé, un échec planétaire constant.
    La Liste Arabe mène de l’intérieur, son combat contre Israël, en profitant des immenses avantages qui leurs sont accordés, pour lui cracher dessus.
    Il est grand temps d’inscrire à l’ordre du jour des priorités, une reprise en mains de ces ordures, et de les empêcher par tous les moyens, de vouloir provoquer le trouble dans le pays dans lequel ils vivent et dont ils ont la nationalité.
    Il faut commencer par baptiser les rues de ces villes, du nom des grands résistants Juifs, et héros du combat pour l’indépendance d’Israël.
    Prévoir ensuite, un référendum pour que les enragés de la “cause” de leurs frères déclarent où ils préféreraient vivre, et surtout, qu’ils dégagent au plus tôt d’Israël.
    Et dire que certains naïfs et rêveurs pensent qu’il est possible de cohabiter avec ces animaux sauvages qui ne ratent jamais une occasion de cracher sur le pays dans lequel ils vivent….

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.