Quelle différence entre l’antisémitisme d’extrême droite et celui d’extrême gauche?

2
188

Quelle différence y a-t-il entre l’antisémitisme d’extrême droite et celui d’extrême gauche ?

Raquel Garrido était il y a 5 jours chez Cyril Hanouna : elle chronique régulièrement dans son émission.

Réagissant aux propos de Blanquer qui avait dit « le voile n’est pas souhaitable à l’école » elle lança « s’il avait dit la kippa il aurait immédiatement cessé d’être ministre ! ».

Elle illustrait ainsi, avec fougue, le discours de La France Insoumise qui alerte régulièrement sur le fait que la pieuvre juive régente la France.

Hanouna, d’habitude plutôt gentil avec elle, l’étrilla aussitôt: « ce sont des propos antisémites ». Raquel Garrido, embarrassée, bredouilla qu’elle était juste « anti-communautariste ».

Présent sur le plateau, Jean Messiha, encarté au Rassemblement national, planta quelques clous supplémentaires dans son cercueil. Pauvre Raquel (Rachel) Garrido déjà qu’elle porte un prénom sioniste…

C’est l’occasion de s’interroger sur les mutations de l’antisémitisme français. Durant longtemps – depuis l’affaire Dreyfus jusqu’à Jean-Marie Le Pen – être antisémite était une ardente obligation. Puis le vent de l’Histoire souffla dans un autre sens.

L’extrême droite se mit à aimer les Juifs par haine des Arabes. Seul Jean-Marie Le Pen, talentueux et imaginatif, arrivait à détester les deux en même temps. Mais qui l’écoute encore ?

L’extrême droite ayant oublié de breveter son antisémitisme, l’extrême gauche s’en empara dans une manœuvre audacieuse.

Comme Jean-Luc Mélenchon est un homme cultivé et un bon connaisseur de la langue française il substitua au mot « juif » celui de « sioniste ». Une belle trouvaille.

Et c’est, bien sûr, par antisionisme qu’il dénonça le grand rabbin d’Angleterre comme ayant causé la défaite de son grand ami Jeremy Corbyn.

Il faut comprendre Mélenchon et les siens. Le prolétariat qu’ils auraient tant voulu aimer a disparu ou vote pour Marine Le Pen. Il fallait donc lui trouver un remplaçant.

Ainsi le patron de la France insoumise est allé chercher de la chair fraîche dans le 93, à Trappes etc… Et c’est ainsi que – figure inversée de celle de l’extrême droite – il a commencé à détester les Juifs par amour des Arabes.

C’est avec eux qu’il se console dans ses moments difficiles quand sa solitude est grande. Il parvient à l’extase en exhalant : « ah les quartiers populaires ! ». « Ah le peuple des banlieues ! ».

Source

2 COMMENTS

  1. A partir de la victoire d’Israël en juin 1967 les Juifs de France ont nettement redressé la tête et se sont sentis plus fiers d’être Juifs, et c’est dans les années qui ont suivi que j’ai constaté l’antisémitisme de gauche déguisé sous la forme de l’antisionisme et le pro-squatters arabisme. Dans la tête des francaouis le Juif ne devait être qu’un être inférieur devant servir uniquement de serpillière pour s’essuyer les pieds, et sûrement-pas que les Juifs reconstituent un état qui gagne les guerres et prospère. Quand je suis monté dans la Médecine dans les années 70, j’ai vécu un antisémitisme incroyable d’une médicaillerie de ratés qui n’auraient jamais accepté qu’un Juif puisse être mieux qu’eux. Je veux montrer par-là que l’antisémitisme n’est pas une question de Gauche ou de Droite, il est général, lié aux perversités des ratés de la Nature Humaine, et dites-vous bien qu’en France les Juifs sont par principe bien plus maltraités que les arabes. Pour avoir vécu, dans toute sa splendeur, la haine antisémite de la médicaillerie, de l’appareil d’état, de l’Administration de l’Education Nationale, de l’Ordre de la médicaillerie francaouie, de l’Administration du Travail, de l’Université Française, de l’Administration du logement, de la Police, des magistrats et de l’appareil judiciaire, je m’exprime en toute connaissance de cause. Même-si tous les Français ne se prétendent-pas antisémites, dites-vous bien que la France, un pays de petits, étroits d’esprit, est fondamentalement antisémite et son Histoire l’a constamment montré. Alors, ne perdez-pas votre temps et énergie à vous plaindre d’antisémitisme de gauche. Nous n’avons rien à faire dans un pays de ratés et de minables haineux et jaloux des Juifs, qu’ils soient de Droite ou de Gauche. Traitez par le mépris leurs propos délirants et nauséabonds, et investissez plutôt votre temps et énergie dans le retour à la Nation Juive et attendez-vous, non seulement à aucun soutien des français, mais même au contraire à ce qu’ils vous mettent les bâtons dans les roues pour vous empêcher de devenir mieux qu’eux, en n’hésitant-pas à porter atteinte à vos Droits Naturels, tellement leur haine de ratés est forte. L’Histoire de ce pays ne l’a-t-elle pas constamment montré?

  2. la dame Garido devrait consulter la liste des juifs admis a retrouver la nationalité espagnole , emise par l’ Espagne il y a trois ans

    vous trouverez un extrait a la lettre G

    “……………. Garnier, Garreta, Garrido, Garro,Garrón, Garza, Garzel, Garzón, ……..”

    la grasse insoumise y figure en bonne place, et elle le sait surement

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.