JANEK SKARZYNSKI (AFP)Le Parlement polonais

Pologne: adoption d’une loi interdisant l’exportation de viande cachère

i24NEWS 
Le Sénat polonais a adopté mercredi une loi qui mettra fin à son industrie d’exportation de viande casher et halal en 2025, rapporte le Times of Israel.

Les communautés religieuses pourront continuer à abattre du bétail sans étourdissement préalable, comme l’exigent la loi juive et la loi musulmane, mais à la condition que la viande ne soit pas exportée.

Si les défenseurs de la cause animale – qui arguent que l’absence d’étourdissement préalable à l’abattage est source de souffrance pour les animaux – ont eu gain de cause, les syndicats polonais d’agriculteurs et de producteurs de viande ont néanmoins obtenu que la loi soit reportée, en raison de la crise économique provoquée par la pandémie de coronavirus.

La Pologne compte environ 20.000 Juifs et un nombre similaire de musulmans. La plupart de ses nombreux abattoirs casher et halal produisent de la viande destinée à l’exportation qui représente un marché de 1,5 milliard d’euros.

Le rabbin Menachem Margolin, à la tête de l’Association juive européenne basée à Bruxelles qui a fait pression contre la législation polonaise, a ainsi fait valoir que la Pologne était un fournisseur majeur de viande cachère pour le reste de l’Europe et au-delà.

Il a qualifié l’amendement retardant l’application de la loi d ‘ »encourageant », mais a assuré que son organisation continuerait à se battre pour l’abolition de la législation.

1 COMMENTAIRE

  1. Tant mieux.
    L’économie de la Pologne sera lourdement pénalisée, et, peut-être vivons-nous en meilleure santé et plus longtemps en mangeant moins de viande.
    Mais d’autres gros faiseurs européens profiteront de l’aubaine pour acheter le bétail sur pieds, et ce sera une perte sans retour pour la Pologne. De plus, les chevillards auront le temps de se préparer à cette industrie.
    Quant à l’etourdissement, rions tous en cœur ! Il s’agit du pistolet à coulisse qui défonce la boîte crânienne, ce qui laisse le dépeceur démembrer la bête alors qu’elle est bien vivante !
    Tandis que l’abattage hébraïque provoque une perte de conscience immédiate par la jugulation du sang artériel au cou, très proche du cerveau, avec une lame hyper effilée, et un seul geste…
    Donc exactement le contraire !
    Mais n’est point, très justement, l’origine de l’intellect et de la mansuétude juives de ne pas engloutir des viandes cacherisées, exemptes de sang arteriel, contenant la toxine de l’épouvante ?
    Et comment un peuple qui laisse se reposer ses animaux le Shabbath pourrait-il être cruel envers eux ?

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.