Patrick Balkany remis en liberté en raison de son état de santé

 | par Stéphanie Leroux

 

 

La cour d’appel a validé ce mercredi 12 février la demande de mise en liberté déposée par Maître Dieudonné, l’avocat de Patrick Balkany. Cette nouvelle demande faisait suite à un rapport alarmant sur l’état de santé de l’ancien maire de Levallois-Perret.

Patrick Balkany a été condamné en première instance à cinq ans de prison et dix ans d’inégibilité pour blanchiment de fraude fiscale et purgeait sa peine depuis le 13 septembre dernier entre les murs de la prison de la Santé.

Mais les cartes viennent d’être rebattues par un rapport de santé remis par Romain Dieudonné l’avocat de Patrick Balkany.

Selon le praticien chargé d’examiner l’époux de Isabelle Balkany, ce dernier souffrirait de maladies digestives, cardiovasculaires, et ostéoarticulaires.

Le dossier fait état d’un état de santé très dégradé et le médecin-expert arrive à la conclusion que l’état de santé de l’homme politique n’est plus compatible avec une détention ordinaire et nécessite une hospitalisation.

Patrick Balkany établira sa résidence en Normandie au moulin de Giverny

La cour d’appel de l’instruction a décidé ce mercredi 12 février après étude du rapport d’accepter la demande de remise en liberté de Patrick Balkany déposée ce mardi 11 février par son avocat.

Elle a jugé que son état de santé n’était pas compatible avec une détention. Par ailleurs Patrick Balkany voit sa caution de 500 000 euros supprimée.

L’ancien-maire pourra également se rendre à Levallois-Perret puisque son interdiction de circuler en Ile-de-France a été levée.

En revanche l’ancien maire devra se présenter à la gendarmerie près de son domicile, le moulin de Giverny dans l’Eure, deux fois par mois.

Et pour éviter toute surprise désagréable en attente du jugement de son affaire le 22 avril prochain rendre son passeport à la justice.  

Cette décision est une énorme victoire pour son épouse Isabelle Balkany qui tempêtait depuis de nombreuses semaines dans les médias sur l’état de santé de “son amour“.

Un temps distraite par l’affaire de ses propos racistes, l’élue de Levallois-Perret va pouvoir à nouveau se consacrer à celui qu’elle a épousé il y a 44 ans.

Interrogée à la suite de ce rebondissement, l’épouse de Patrick Balkany a déclaré à nos confrères de LCI : Le bonheur ça ne se décrit pas “,assurant que le couple allait désormais rentrer chez lui, “en amoureux“.

www.voici.fr

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.