Ne parlez pas hébreu dans le métro! En tout cas, pas à la station Château d’Eau: ça peut être dangereux

Yogev un étudiant israélien d’une trentaine d’années était monté dans le métro à Château D’Eau. La station est située dans un quartier très africain (pour ceux qui ne le connaissent pas).

Là-bas, boulevard Magenta, il y a des dizaines de coiffeurs qui défrisent le système capillaire de celles qui ne veulent plus avoir les cheveux crépus.

L’étudiant reçut un coup de téléphone de son père qui l’appelait d’Israël. Ils parlèrent hébreu. Entendant cette langue, des passagers commencèrent à l’insulter.

L’un d’eux, “d’origine africaine” (précision de la chaîne israélienne francophone I-24 News), se jeta sur lui et le frappa violemment. L’étudiant tomba par terre et son agresseur continua avec des coups de pieds.

Le malheureux B. Yogev s’évanouit et fut transporté, tuméfié, à l’hôpital Lariboisière. Qui en parle ? Pas la presse française ! Seulement une chaîne israélienne. Pourtant ça s’est passé chez nous.

Si un étudiant algérien parlant arabe au téléphone avec son père resté à Alger avait été agressé dans le métro, sans doute que nos médias auraient réagi différemment…

On apprend également que le pauvre B. Yogev a sur son lit d’hôpital reçu un appel du premier ministre israélien pour le réconforter. Il aurait été à l’honneur de la France que ce soit Edouard Philippe qui lui téléphone.

Une mésaventure semblable, mais en très anodin, m’est arrivée il y a quelques années. Alors que je parlais au portable avec une amie qui m’attendait devant le théâtre Mogador, un grand gaillard, de la même origine que l’agresseur du métro Château D’Eau, se pointa devant moi.

“Donne-moi une clope !” De la tête je lui fis signe de patienter, en lui faisant comprendre que j’allais acquiescer à sa demande. Je continuais encore à parler.

Il s’énerva : “J’ai pas qu’ça à faire !” Je lui fis comprendre qu’il devait encore attendre quelques instants. Très en colère il s’approcha de moi. Et il vit que je portais autour du cou une chaîne avec la lettre hébreu Haï (la vie). Il m’informa que j’étais : “une sale race”. Je m’emportais et lui répondis : “appelle-moi Bwana (‘patron’ ou ‘maître’ du temps des colonies)”. Il y eu une bousculade.

Des flics arrivèrent. Et nous fûmes embarqués au commissariat. Là-bas, j’expliquais au commissaire que j’avais été insulté. Le policier m’objecta que ce n’était pas raciste car dans “sale race”, la race n’était pas nommée.

Le grand gaillard annonça qu’il voulait déposer plainte à cause de “bwana”. Elle fut acceptée, car “bwana” pouvait être considéré comme raciste.

Elle fut heureusement classée sans suite. Depuis je me tiens à carreau. Quand on me dit “sale race” je m’abstiens de répondre “appelle-moi bwana”…

Paris : un homme interpellé après l’agression d’un étudiant israélien dans le métro

i24NEWS – AFP

 2 min

Stephane De Sakutin (AFP/File)
The Paris metro operator RATP says the one-way systems are clearly marked and are aimed at avoiding "incidents" and controlling the flow of people
The Paris metro operator RATP says the one-way systems are clearly marked and are aimed at avoiding “incidents” and controlling the flow of people

Agression d’un Israélien à Paris – Netanyahu : “Nous ne pouvons tolérer cela !”

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a condamné mercredi la violente agression à Paris d’un ressortissant israélien.

“J’ai discuté par téléphone avec Yogev, le jeune homme israélien qui a été agressé à Paris dans ce qui semble vraisemblablement être un acte antisémite. Pour nous, il s’agit d’un incident grave”, a déclaré le dirigeant israélien sur les réseaux sociaux.

“Nous continuerons à faire tout notre possible pour lutter contre la violence et l’antisémitisme”, a-t-il assuré.

Yaakov Tanenbaum – © Le Monde Juif .info | Photo : DR

 

 

Paris: agression antisémite dans le métro

 | 

 

 

 

 

Le BNVCA dénonce et condamne avec force l’agression antisémite de nature antisioniste commise à 6h55 ce 9 décembre 2019 contre un étudiant israélien en France dans la rame de métro à la station Château d’Eau à Paris 10e.

Alors que l’étudiant B. Yogev, âgé d’une trentaine d’années pénétrait dans la rame de métro à Château d’Eau, il a du répondre en hébreu à son père qui venait juste de l’appeler au téléphone.

A ce moment deux hommes , décrits , grands , 1m90 environ,et de couleur d’origine africaine, se mettent à crier sur lui, aidés par des passagers qui le menaçaient et le pointaient du doigt,.

L’agresseur, décrit par sa victime ,de couleur, d’origine africaine, recouvert d’u manteau blanc à plumes, reconnaissant la langue hébraïque parlée par l’étudiant, s’est alors acharné sur lui , le frappant violemment sur la tête, sur le corps et le visage. Il s’est même évanoui sur le plancher du wagon.

L’étudiant israélien a été transporté à l’hôpital Lariboisière de Paris par les secours arrivés sur place, prévenus par son ami qui l’accompagnait.

La victime souffre d’une plaie orbitaire gauche d’une fracture des OPN avec plaie orbitaire gauche.

L’agresseur s’est enfui. et n’a pu être rattrapé.
Cette nouvelle attaque tend à confirmer que l’antisionisme est bien de nature antisémite.
Nous avons recommandé à l’étudiant de déposer plainte auprès de la Police.

Nous demandons aux services de police et de sécurité de la RATP de tout mettre en oeuvre pour identifier l’auteur antijuif antisioniste et l’interpeller.

BNVCA

www.liguedefensejuive.com

12 Commentaires

  1. Toute mon amitié et mon soutien à l’étudiant juif.
    Les antisémites, à l’instar de Mélenchon et ses députés de la France insoumise, qui ont participé à la manifestation islamiste du 10 novembre, ont pignon sur rue et bénéficient de la mansuétude des macroniens.
    Un jour, ils seront balayés comme Corbyn au RU.

  2. Le sauvage a été repéré et garde à vue et alors ? Il est déjà sûrement libre ! Rien ne lui aura été fait il ne faut surtout pas les embêter ça pourrait les frustrer !! Pauvre France
    Bon rétablissement Yogev et toutes mes excuses pour le comportement des brutes vivant en France hélas

  3. c’est sa langue d’origine ok !!!! certains commentaires sont ignobles il est où le problème de parler hébreux ? !!!
    je suis très déçue et dégoûter de constater cela !!!!!
    j’espère que l’individu sera arrêter et puni sévèrement
    il ne faut pas banaliser cet acte c’est une honte !!!!!

  4. Je suis étonné de votre étonnement. Habituellement, quelque soit la personne agressé (homme/femme, juif/non juif, etc.) les gens (nous y compris) avons tendance à ne pas réagir. Même si derrière nos claviers on n’aurait pas hésité à porter secours à qui se fait agresser.

  5. Toute ma solidarité et voeu de prompt rétablissement à Yogev.
    J’espère qu’un signalement va être fait des coupables de cette agression, qu’ils seront rattrapés par la police et sévèrement punis comme il se doit.

  6. Ces intellectuels juifs et juives contre le sionisme devraient quiter le pays et s’intaller ailleurs ou retourner å leurs cheres etudes ils apprendrons que sionisme et antisemitisme meme chose

  7. Ce pays est désormais profondément infecté, et sans guérison possible. La léthargie profonde de ses habitants, probablement facilitée par une multitude de comportements societaux dorénavant implantés dans l’expression de la pensée publique fait qu’on ne sait plus, (comme de l’œuf ou de la poule) si les média et le pouvoir sont à l’origine de l’antisémitisme, ou si fait ces derniers ne font que suivre la “foule disparate.”
    Ils seront jugés ensembles, comme les mêmes composantes de l’Égypte, il y a 33 siècles…
    Et nous serons (tous ?) déjà partis à ce moment.

  8. “incivilités “banalisées en France ,les terroristes font confiance a la justice française.
    Quant a l étudiant Israélien ,je pense qu il est aveuglé par la lecture du haaretz ,et préfère se voiler la face .

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.