**FILE25/02/01** U.S. secretary of state Colin Powell meets with Israeli Prime Minister elect Ariel Sharon. photo by Shauli Shem-Tov/flash90 25/02/01 *** Local Caption *** àøé÷ ùøåï ÷åìéï ôàåàì

Netanyahu : « Nous nous souviendrons toujours de l’amitié de Colin Powell »

Colin Powell, ancien secrétaire d’État et chef de cabinet des États-Unis, est décédé aujourd’hui (lundi) à l’âge de 84 ans des suites d’une complication de la maladie du Corona.

Un communiqué de la famille Powell a indiqué qu’il avait été vacciné deux fois.

« Le général Colin L.Powell, l’ancien secrétaire d’État américain et chef d’état-major de l’armée américaine, est décédé ce matin des complications du virus corona », a écrit la famille Powell sur Facebook. « Nous avons perdu un mari, un père, un grand-père et un grand Américain extraordinaires et aimants. »

Le ministre des Affaires étrangères israélien Yair Lapid, a adressé ses condoléances.

https://twitter.com/yairlapid/status/1450092104814845962?ref_src=twsrc%5Etfw%7Ctwcamp%5Etweetembed%7Ctwterm%5E1450092104814845962%7Ctwgr%5E%7Ctwcon%5Es1_&ref_url=https%3A%2F%2Ffr.timesofisrael.com%2Fnetanyahu-nous-nous-souviendrons-toujours-de-lamitie-de-colin-powell%2F

Le chef de l’opposition Benjamin Netanyahu a adressé lundi ses condoléances à la famille de l’ancien secrétaire d’État américain Colin Powell.

Powell « a servi son pays avec un grand dévouement et nous nous souviendrons toujours de son amitié pour l’État d’Israël », a déclaré Netanyahu dans un tweet.

Powell a été secrétaire d’État pendant le premier mandat du président George W. Bush de 2001 à 2005. Il est devenu le premier Afro-Américain à occuper le poste de ministre des Affaires étrangères.

De 1989 à 1993, il a été président des chefs d’état-major interarmées pendant la guerre du Golfe.

Dans cette photo de dossier du 11 février 1991, l’ancien président américain George H.W. Bush s’entretient avec des journalistes dans la roseraie de la Maison Blanche après avoir rencontré les principaux conseillers militaires pour discuter de la guerre du Golfe. De gauche à droite, le secrétaire à la défense Dick Cheney, le vice-président Dan Quayle, le chef d’état-major de la Maison Blanche John Sununu, le président, le secrétaire d’État James A. Baker III et le président de l’état-major interarmées, le général Colin Powell. (AP Photo/Ron Edmonds, File)

 

Colin Powell est considéré comme un pro-israélien dans ses positions et a un lien surprenant avec l’héritage juif : adolescent, le jeune Powell travaillait dans un magasin de produits pour bébés dans le quartier du Bronx à New York, dans un magasin appartenant à des juifs. Powell a appris du reste des employés du magasin à parler yiddish et a réussi à surprendre les hommes d’État israéliens lorsqu’il a prononcé des mots en yiddish.

Colin Powell avait donné son nom à une doctrine, officieuse, selon laquelle les Etats-Unis doivent s’efforcer, à chaque intervention, de se fixer des objectifs politiques clairs, engager des moyens massifs pour garantir la victoire et, prudemment, prévoir une stratégie de repli.

L’ancien président George W. Bush l’a félicité : « Il était un grand fonctionnaire, à partir de son temps comme soldat pendant la guerre du Vietnam. « Il a été favorisé par un certain nombre de présidents, à tel point qu’il a reçu la médaille de la liberté présidentielle à deux reprises. »

Jforum avec fr.timesofisrael.com et infos-israel.news

Le secrétaire d’état américain Colin Powell retrouve le Premier Ministre élu Ariel Sharon, 25 février 2001. (Crédit : Shauli Shem-Tov/Flash90)

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.