Jean-Luc Mélenchon et des dirigeants de La France insoumise visés par une enquête pour «abus de confiance»

Jean-Luc Mélenchon. (PHOTOPQR/LA PROVENCE/MAXPPP)

Jean-Luc Mélenchon et plusieurs dirigeants de La France insoumise (LFI) sont visés par une enquête préliminaire pour « abus de confiance » et « recel », a annoncé le parquet de Paris ce mardi.

Une enquête préliminaire a été ouverte le 14 mai dernier et vise plusieurs dirigeants de LFI, dont son leader Jean-Luc Mélenchon, pour des faits d’« abus de confiance » et « recel ».

Les investigations ont été confiées à la Brigade financière et ont pour but de vérifier les « conditions dans lesquelles les dirigeants de LFI, dont Jean-Luc Mélenchon, se sont acquittés des amendes et des dommages et intérêts auxquels ils ont été condamnés » en décembre 2019, concernant l’affaire de la perquisition houleuse du siège du parti, selon des sources concordantes citées par L’Express.

« Des amendes qui auraient été payées avec le chéquier de La France insoumise »

Jean-Luc Mélenchon, Manuel Bompard, Bastien Lachaud, Bernard Pignerol et Muriel Rozenfeld sont soupçonnés d’avoir payé « avec le chéquier de La France insoumise » les amendes dont ils avaient écopé en décembre 2019 pour « acte d’intimidation, rébellion et provocation » explique Le Canard Enchaîné.

Les cinq dirigeants de LFI avaient été condamnés par le tribunal de Bobigny (Seine-Saint-Denis) en décembre 2019, suite à cette perquisition houleuse qui avait eu lieu en octobre 2018, notamment à des amendes et à verser 26 500 euros de dommages et intérêts aux parties civiles.

« Une fuite organisée (et rémunérée?) par tweet dit que Madame Champrenault se venge avec une nouvelle enquête préliminaire. De quoi s’agit-il? Je ne sais pas. La justice de Macron c’est ça », a réagi Jean-Luc Mélenchon sur Twitter peu avant 16 heures.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.