fbpx
Accueil International L’Iran désorienté par le chaos en Syrie accuse ses miliciens

L’Iran désorienté par le chaos en Syrie accuse ses miliciens

1 046 vues
0

Coup dur pour les Gardiens de la révolution en Syrie qui ne savent pas qui s’est infiltré dans les rangs de l’organisation et a provoqué le chaos ?

En Iran, les miliciens en Syrie sont accusés de « communication avec la coalition internationale et avec des partis étrangers afin de fournir des informations, comme surveiller les mouvements des Iraniens et du Hezbollah et fournir des coordonnées au quartier général ».

Les gardiens de la révolution iraniens ont arrêté 34 membres des milices syriennes opérant sous la bannière des gardiens de la révolution et du Hezbollah et font l’objet d’une enquête pour espionnage et appui aux pays occidentaux. Cela a été rapporté aujourd’hui sur le réseau arabe « Al-Mayadeen ».

En Iran, les miliciens en Syrie sont accusés de « communiquer avec la coalition internationale et avec des parties étrangères afin de fournir des informations : surveiller les mouvements des Iraniens et du Hezbollah et fournir des coordonnées aux quartiers généraux, aux sites militaires de l’Iran et aux milices soutenues par l’Iran en Syrie ». . »

En outre, neuf des détenus ont été transférés dans la capitale Damas et l’organisation du Hezbollah a arrêté 17 personnes sur l’ensemble des détenus. Jusqu’à présent, le nombre de miliciens transférés pour enquête par les gardiens de la révolution pour aide à l’Occident est passé à 63 depuis le début du mois.

Les milices libanaises du Hezbollah s’inquiètent de la déloyauté de leurs amis syriens, et les accusent de complicité avec la coalition internationale avec le soutien des États-Unis d’Amérique. » Ceci, après que les forces de la coalition internationale ont effectué plusieurs frappes aériennes sur des positions du Hezbollah en Syrie.

JForum.fr – Maariv

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.