La pandémie Coronavirus pulvérise toutes les limites.

L’Inde a soumis à Israël une demande non officielle d’assistance médicale en raison du taux de morbidité généralisée Corona élevé dans le pays où le nombre de personnes infectées, a franchi la barre des 300 000 par jour. Le ministère des Affaires étrangères a déclaré que l’affaire était à l’étude.  

Il y a des craintes d’un effondrement général des services de santé indiens vu le  nombre élevé de personnes infectées. Il s’agit d’une demande d’assistance non officielle qui est passée par l’ambassade d’Israël en Inde et concerne principalement le matériel médical, l’approvisionnement en oxygène et certains types de médicaments.

Le ministère des Affaires étrangères a déclaré que l’affaire faisait l’objet d’une enquête. Rappelons que, hier, les autorités indiennes ont mis à jour que 346 783 personnes ont été infectées du Corona en une journée. Ce chiffre place le pays au premier rang des pays a risque, par rapport au monde, en nombre de personnes infectées par l’épidémie du virus.

Tous les résidents âgés de 18 ans et plus pourraient être vaccinés

Toujours selon les données présentées, dans les 24 heures, 2624 personnes sont mortes du virus, de sorte que le nombre de morts est passé à 189 544. Le nombre d’infections en Inde continue d’augmenter, obscurcissant les hôpitaux locaux, dont les ressources ont été épuisées en raison du traitement des patients corona et, par conséquent, les corps sont entassés dans des morgues et des crématoires. Au cours de la semaine, vingt patients gravement malades sont décédés dans un hôpital de Delhi suite à un retard dans leur approvisionnement en oxygène.

Plus tôt cette semaine, il a été annoncé à New Delhi que tous les résidents âgés de 18 ans et plus pourraient être vaccinés contre le virus corona à partir du 1er Mai, alors que le vaccin n’avait jusqu’à présent été disponible que pour les agents de santé, les secouristes et les personnes âgées de 45 ans et plus. Dans toute l’Inde, cependant, il y a eu une pénurie de vaccins, avec l’Indian Serum Institute, qui produit 60% de l’approvisionnement mondial en vaccins dans le monde, avertissant que les restrictions imposées par les États-Unis et l’Europe sur la production de composants essentiels pourraient empêcher la poursuite de la production.

Pendant ce temps, à la suite de l’état déplorable de la maladie en Inde, le ministère israélien de la Santé a émis cette semaine un avertissement de voyage en Inde et dans d’autres pays: Ukraine, Éthiopie, Brésil, Afrique du Sud, Mexique et Turquie.

JForum ‒ Maariv news

1 COMMENTAIRE

  1. Voilà un challenge vital que nous appellerons Pikouah’ Nefesh… Puisque le Seigneur des Esprits a fait découvrir et mettre au point l’extraordinaire spray nasal Sanitize, et bien que le feu vert final n’ait pas été donné pour lancer la diffusion générale, nous devons secourir les Indiens !
    Point n’est urgent de faire fabriquer les sprays ! Que des équipes israéliennes s’envolent avec une vingtaine de cubitainer de chacun mille litres, et que les instillations commencent dans une vingtaine de centres répartis, et qu’on instille 24h/24 tous les malades qui se présentent, à la queue leu leu, ou qu’on amène ! 2 instillations, paraît-il, ont raison du covid en 48 h !
    Aucune autre consideration ne doit troubler ce sauvetage dans l’urgence ! Il s’agit de sauver des vies, qui seront perdues si rien n’est fait.
    Et al Kiddoush Hashem !
    Vite !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.