L’Inde cesse d’importer du pétrole iranien

0
163

L’ambassadeur indien aux Etats-Unis Harsh Vardhan Shringla. (Crédit : YouTube)

Après la proclamation de la victoire de Narendra Modi aux élections indiennes, l’ambassadeur indien à Washington Harsh Vardhan Shringla a annoncé que son pays suivra la politique demandée par les Etats-Unis et a cessé d’importer du brut iranien.

New-Delhi avait demandé une « faveur » aux Américains pour pouvoir encore acquérir 300.000 barils par jour, mais s’est vu essuyer un refus.

L’Inde est actuellement le second client de l’Iran pour l’achat de pétrole avec 10% des exportations iraniennes, derrière la Chine.

L’Inde a également cessé d’importer du pétrole vénézuélien, à la demande des Etats-Unis, dans l’espoir de précipiter la chute du régime dictatorial de Nicolas Maduro.

L’Inde faisait partie des huit pays qui avaient encore le droit d’importer une certaine quantité de brut iranien après l’entrée en vigueur des sanctions pétrolières en novembre dernier.

Mais cette exception a pris fin au début du mois de mai. La Turquie, tout en rappelant son opposition à ces sanctions, a également dû céder face aux pressions américaines.

Shraga Blum

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.