Selon la source, citée par la radio Kol Israël, l’entrée des travailleurs arabes dans les villes de Judée et de Samarie sera réexaminée, étant donné que le terroriste qui a poignardé Daphna Meir dans sa maison et devant ses enfants était employé dans cette implantations.

Même si le terroriste a agi seul, les services de sécurité soupçonnent que d’autres travailleurs arabes pourraient mener des attaques terroristes sur le même modèle en profitant de leur accès aux implantations juives pour assassiner des Juifs, selon la source.

Il a noté que les sources de sécurité devront fournir une réponse à cette menace posée par les terroristes potentiels qui pourraient imiter ce mode opératoire.

La chasse à l’homme continue. Le terroriste après avoir fui l’implantation, a apparemment été facilitée par le fait qu’il était connu des habitants du fait qu’il travaillait là-bas.

Lundi, les travailleurs arabes de la région de Har Hébron se sont vu refuser l’entrée dans les implantations vu la menace pour la sécurité posée par leur présence.

Les Membres de la Knesset de gauche comme de droite se sont moqués des appels qui avaient été faits de ne pas employer de travailleurs Arabes de peur qu’ils pourraient utiliser leur position pour lancer une attaque terroriste, mais l’ancien député Dr. Michael Ben-Ari avait révélé leur hypocrisie en Novembre 2014, en pointant que la Knesset n’embauchait pas de travailleurs arabes pour les travaux de manutention en raison des problèmes de sécurité que cela menaçait de poser.

Arutz7

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.