” Les roquettes du Hamas peuvent tomber n’importe où en Israël ” (Haniyeh)

0
142
Hamas Chief Ismail Haniyeh speaks to the press upon his arrival at the Rafah border crossing, from Egypt after reconciliation talks with the Fatah movement mediated by Egyptian intelligence, in the southern Gaza Strip, on September 19, 2017. Photo by Abed Rahim Khatib/ Flash90 *** Local Caption *** çîàñ

Photo by Abed Rahim Khatib/ Flash90

” Les roquettes du Hamas peuvent tomber n’importe où en Israël ” a déclaré le chef politique du Hamas, Ismaël Haniyeh 

 

Ce week-end, lors d’une vidéoconférence, Ismaël Haniyeh s’est vanté auprès de journalistes turcs, en déclarant: « Nos missiles couvrent tout Israël, et la direction de l’entité sioniste sait qu’une agression de leur part susciterait une dure réaction de notre part ».

Le chef du bureau politique du mouvement islamique Hamas, Ismaël Haniyeh, a dit samedi que son groupe a des roquettes qui peuvent frapper partout en Israël.

« En dépit du siège israélien, la résistance armée  du Hamas est encore puissante et ses capacités se sont renforcées », a fanfaronné Haniyeh lors de la réunion avec des journalistes turcs diffusée par vidéo-conférence depuis son bureau de Gaza.

Interrogé sur les liens de son mouvement avec l’Iran, le chef politique du Hamas a en outre confirmé qu’une délégation de hauts responsables du bureau politique de l’organisation terroriste seraient arrivés à Téhéran pour une visite officielle de plusieurs jours.

Samedi, le Hamas a aussi confirmé  qu’une nouvelle tranche d’aide financière du Qatar serait transférée à la Bande de Gaza cette semaine.

La majorité des fonds devrait en théorie être transférés sous forme d’aide à plus de 60 000 familles palestiniennes dans le besoin à Gaza.

Chaque famille devrait recevoir en moyenne une centaine de dollars. Dans un communiqué, le Hamas a déclaré que les fonds seraient versés aux banques postales de l’enclave terroriste à partir de lundi.

Le Hamas  qui dirige la bande de Gaza depuis qu’il a pris le contrôle du territoire, par la violence, en 2007, figure sur les listes d’organisations terroristes établies par Israël et les États-Unis.

Le Hamas refuse de reconnaître Israël ou les accords de paix qui ont été signés par Israël et l’Organisation de libération de la Palestine, et insiste sur le fait que seule la force peut mettre un terme à l’occupation israélienne des territoires palestiniens.

Vendredi, quelque 6 000 Palestiniens à Gaza se sont révoltés à la frontière, brûlant des pneus et jetant des pierres sur les forces de Tsahal.

Selon le ministère de la Santé de Gaza, plus de 90 palestiniens auraient été transportés dans des hôpitaux de l’enclave côtière.

Tel-Avivre –

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.