Les ministres des AE de la Ligue ont appelé à une « solution définitive » du conflit israélo-palestinien

Les dirigeants de la Ligue arabe se réunissent en sommet lundi et mardi à Nouakchott, en Mauritanie, pour discuter de la sécurité dans le monde arabe et d’une « force » commune à leurs pays, selon les organisateurs.

Les ministres des Affaires étrangères de la Ligue, en conclave samedi à Nouakchott, avant les chefs d’Etat, soutiennent « tout ce qui peut permettre de résoudre les crises qui secouent le monde arabe, notamment les crises syrienne, libyenne et yéménite », selon des documents officiels.

Ils ont appelé à une « solution définitive » du conflit israélo-palestinien et salué les initiatives de paix égyptienne et française.

L’initiative française est « complémentaire » de celle de L’Égypte et a reçu un « soutien fort des ministres arabes à Nouakchott », a déclaré vendredi soir à l’AFP l’envoyé spécial de Paris pour le processus de paix israélo-palestinien, Pierre Vimont, présent dans la capitale mauritanienne.

Les autorités israéliennes n’y sont « pas favorables » mais la France cherche à « remobiliser la communauté internationale » pour notamment d’ici la fin de l’année organiser « une conférence pour ramener les deux parties autour de la table de négociation »

Les ministres arabes ont aussi adopté une résolution « condamnant les interventions de l’Iran dans le monde arabe », allusion notamment aux différends entre Téhéran et l’Arabie saoudite, exacerbés par l’exécution par Ryad, en janvier, d’un chef religieux chiite.

Des réactions de colère en Iran et des attaques de représentations diplomatiques saoudiennes avaient conduit Ryad, un royaume sunnite, à rompre ses relations avec Téhéran au pouvoir chiite.

www.i24news.fr

2 Commentaires

  1. C’est à Israël de dicter ses conditions, pas aux arabes dont je rappel qu’ils ont perdu toutes les guerres d’extermination qu’ils ont mené contre Israël.
    Mais concernant Israël c’est toujours le monde à l’envers. Le vainqueur doit se conduire en vaincu et inversement !
    La condition sine qua non pour commencer à discuter avec la Ligue arabe c’est qu’elle reconnaisse la souveraineté pleine et entière de l’Etat juif à Jérusalem sa capitale une et indivisible et dire aux palestiniens qu’ils ont Ramallah…

  2. comment les croire ? c’est eux qui ont financé le terrorisme.
    En outre, à supposer qu’ils soient sinceres (ce dont on peut légitimement douter) une fois la boite de Pandore ouverte, il est très difficile de la refermer, c’est bien connu

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.