Les médias israéliens ont soulevé un tollé quand des caméras de sécurité ont montré un travailleur de supermarché, un arabe israélien, être frappé par huit officiers de police. Mais une enquête plus approfondie de la séquence a démystifié les allégations de provocation et de brutalité policière. Les agents mis en cause ont même demandé à certains médias de présenter des excuses .

Maysam Abu Alqian, 19 ans, un bédouin arabe de la ville du Néguev de Hura, a été interpelé par les agents de police en civil, dimanche. Ils ont demandé à contrôler sa Teudat zehut (carte d’identité) alors qu’il se tenait à l’extérieur du magasin Super Yuda dans le centre de Tel Aviv où il travaillait.

Selon Alqian, il a refusé de montrer sa carte d’identité jusqu’à ce qu’un officier en uniforme se montre, et il affirme que les policiers en civil ont commencé à le frapper sans raison apparente. Mais lors d’une enquête interne de la police, un examen attentif de la séquence du film de la sécurité révélée par Walla montre que les officiers ont été effectivement attaqués d’abord et ont répondu à l’attaque selon le protocole.

coolamnews

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.