Les citoyens américains nés à Jérusalem peuvent noter Israël sur leur passeport

Les citoyens américains nés à Jérusalem pourront désormais inscrire Israël comme leur lieu de naissance sur leurs passeports, a annoncé jeudi le secrétaire d’État Mike Pompeo, en clin d’œil à la reconnaissance par Washington de Jérusalem comme capitale d’Israël.

 En 2017, le président Donald Trump a renversé des décennies d’inaction des États-Unis et a reconnu Jérusalem comme la capitale d’Israël.

Debka

David M. Friedman (à droite), ambassadeur des États-Unis en Israël, et l’américain Menachem Zivotosky (centre), lors de la cérémonie du 30 octobre.

David M. Friedman (à droite), ambassadeur des États-Unis en Israël, et l’américain Menachem Zivotosky (centre), lors de la cérémonie du 30 octobre. – Debbie Hill / AFP

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.