Le personnel d’urgence sur les lieux d’une frappe de roquette en
( Photo: Magen David Adom )

Israël: 13 roquettes tirées sur le sud du pays, Tsahal riposte en visant des positions terroristes à Gaza

i24NEWS 

Dans la nuit de mardi à mercredi, treize roquettes ont été tirées depuis la bande de Gaza sur le sud d’Israël, huit d’entre elles ont été interceptées par le système anti-missile « Dôme de fer », rapporte l’armée israélienne.

En riposte aux tirs de roquettes, Tsahal a ensuite visé au moins 10 positions terroristes du Hamas dans l’enclave palestinienne, y compris des usines d’armes et des infrastructures souterraines.

Plus tôt dans la nuit, les sirènes d’alerte avaient retenti dans les localités israéliennes frontalières de la bande de Gaza.

Mardi soir, peu après la signature historique des accords d’Abraham entre Israël, les Emirats arabes unis et Bahreïn à Washington, deux roquettes ont été tirées depuis Gaza sur Ashdod (à proximité d’un centre commercial) et Ashkelon, faisant au moins deux blessés. L’un d’entre eux, âgé de 65 ans est dans un état grave.

A Washington, le président américain Donald Trump a évoqué « un nouveau Moyen-Orient » et le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahou a estimé que les accords pouvaient « mettre fin au conflit israélo-arabe ».

Mais le Jihad islamique a déclaré que ces accords « injustes » allaient « pousser » les « forces de la résistance à poursuivre le jihad ».

« Il n’y aura aucune paix, sécurité ou stabilité pour quiconque dans la région sans la fin de l’occupation et le respect des pleins droits du peuple palestinien », avait affirmé le président de l’Autorité Palestinienne Mahmoud Abbas.

Deux Israéliens blessés par des roquettes palestiniennes lors du discours des Emirats Arabes Unis à la Maison Blanche

Deux Israéliens ont été blessés lorsque l’une des deux roquettes tirées depuis la bande de Gaza mardi soir a explosé dans un quartier résidentiel d’Ashdod. Deux autres victimes ont souffert d’un choc.

Une deuxième roquette visant Ashkelon a été interceptée par Iron Dome.

Le feu secoué a coïncidé avec le discours à la Maison Blanche du FM émirati Abdullah bin Zayed Al Nahyan à la Maison Blanche mardi pour marquer la signature d’un accord diplomatique avec Israël.

Le ministre émirati a longuement insisté sur les avantages de la paix.

Des roquettes palestiniennes tirées sur Ashkelon et Ashdod lors du discours à la Maison Blanche de UAE FM

Alors que le FM émirati Abdullah bin Zayed Al Nahyan a prononcé mardi un discours à la Maison Blanche pour marquer la signature d’un accord diplomatique avec Israël, les Palestiniens ont envoyé une volée de roquettes dans les villes israéliennes d’Ashkelon et Ashdod depuis la bande de Gaza. Le discours a souligné la nécessité de la paix dans la région.

4 Commentaires

  1. Ok mais celui qui a le dernier mot au cabinet c’est le 1er ministre. Celui que nous avons aujourd’hui est un adepte inconditionnel du statut quo. Les habitants du Sud vont encore souffrir et cela par manque de courage et calculs politique des responsables . Bibi n’assure pas notre sécurité, c’est une évidence.

    • C’est faux. En fait, vous n’intégrez pas que le Fatah ait renoncé à tout pourparler, qu’il n’existe pas de « camp de la paix » palestinien et que le Hamas a débouté l’OLP à Gaza. Le statu-quo est imposé par les Palestiniens depuis au moins juin 2007, prise du pouvoir du Hamas à Gaza et vous préférez faire semblant de rien, faire comme si cette situation « politique », génératrice de terreur et de « statu-quo » n’existait pas, ou encore que les Palestiniens étaient politiquement autonomes et capables d’opter pour une autre voie, sans l’influence de Téhéran, Doha, Ankara et tutti quanti. Votre « courage politique » a débouché sur la Seconde Intifada et le peuple d’Israël ne veut plus entendre parler de rien depuis qu’elle s’est achevée. Alors continuez de focaliser sur « Netanyahu » pour éviter de regarder le tableau dans ses grandes largeurs.

      Une autre voie que votre solution d’impasse est tentée par le même Bibi, à Washington, avec l’appui de l’Administration américaine, celle d’anciens du Quartett comme Tony Blair, celles de pays arabes, au moins deux ayant signé hier soir, celle du camp sunnite modéré. Et ça, vos procès en sorcellerie ne parviendront jamais, historiquement, à le gommer. Mais vous n’avez même pas la reconnaissance du ventre…

  2. Encore et toujours le manque de réactivité de Bibi et son gouvernement face aux terroristes du Hamas, laisse les habitants du Sud dans la peur et une vie quotidienne affreuse. Si ce 1er ministre n’est pas capable d’assurer la sécurité des habitants qu’il laisse son poste , il y a bien d’autres personnes en Israël pour assumer cette fonction correctement. Le minimum qu’on demande â un 1er ministre d’Israël c’est d’assumer la sécurité des citoyens.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.