Can-Fite BioPharma teste un nouveau produit, le piclidenoson, contre le coronavirus en Israël

Can-Fite BioPharma, une société de biotechnologie basée en Israël et qui dispose d’un portefeuille de de médicaments brevetés pour traiter les maladies inflammatoires, le cancer et les maladies du foie, vient d’annoncer qu’elle a soumis le Piclidenoson à un programme d’utilisation à des fins humanitaires pour traiter les patients atteints de coronavirus au Conseil d’examen institutionnel du Centre médical Rabin.

S’il est approuvé, le programme d’usage compassionnel sera dirigé par le Dr. Dror Diker, M.D., chef du département de médecine interne.

Les patients seront traités au Campus Golda Hasharon qui est actuellement en mesure de traiter les patients atteints de coronavirus dans un cadre spécialisé.

La justification du traitement des coronavirus par le Piclidenoson est basée sur l’effet anti-rhumatismal du médicament, prouvé lors d’études cliniques de phase II antérieures menées dans le cadre d’une IND ouverte avec la Food and Drug Administration (FDA) américaine. Un essai de phase III en accord avec l’Agence européenne des médicaments (EMA) et la FDA pour le traitement de la polyarthrite rhumatoïde est en cours.

Le piclidénoson présente un excellent profil de sécurité chez plus de 1 400 patients traités pour la polyarthrite rhumatoïde et d’autres indications.

Le dernier rapport sur la sécurité des médicaments, déposé auprès des organismes de réglementation en février 2020, indique que le médicament est bien toléré et ne pose aucun problème de sécurité.

Can-Fite a l’expérience des programmes d’utilisation « compassionnelle »  (en dehors de tout protocole médical), puisque un de ses produits en cours de validation, le Namodenoson traite actuellement des patients atteints d’un cancer du foie avancé au Centre médical Rabin en Israël.

Source : Spoke & Israël Valley

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.