Le Comité olympique iranien de Judo met fin au boycott d’Israël !

0
209

C’est historique, le Comité national olympique iranien vient d’adresser une lettre à la Fédération internationale de judo où il annonce l’arrêt du boycott de plusieurs décennies vis-à-vis des judokas israéliens.

La Fédération iranienne de judo a accepté de  » respecter pleinement la Charte olympique et son principe de non-discrimination « , a-t-elle déclaré dans sa lettre.

Selon la FIJ, cette lettre fait suite à des discussions approfondies sur le  » phénomène inquiétant » constatés ces dernières années des  » blessures « qui se déclenchaient toujours chez les judokas iraniens avant un combat contre un Israélien ou le dépassement de poids qui se constatait au moment de la pesée des athlètes iraniens, ce qui entraînait leur disqualification.

Par exemple, en février dernier, le judoka iranien Saeid Mollaei a délibérément perdu un match en se blessant au Grand Chelem de Paris pour éviter d’affronter l’Israélien Sagi Muki lors des demi-finales.

Au tour suivant, il s’est miraculeusement rétabli pour remporter une médaille de bronze, mais a subi une autre blessure qui l’a empêché de monter sur le podium avec Muki…

Le président du comité olympique iranien, Arash Miresmaeli, qui a été lui-même été judoka, avait reçu de son comité en 2004 la somme de 125 000 $ (montant accordé aux médaillés d’or) pour avoir dépassé de quatre livres la limite de poids de sa catégorie, ce qui l’a empêché de se retrouver sur le tatami face à l’israélien Udi Wax.

C’est ce même qui Muki a remporté la médaille d’or samedi au Grand Chelem de Bakou, ce qui fait de lui un candidat probable pour Israël aux Jeux olympiques de 2020.

La FIJ ayant menacé d’exclure l’Iran des compétitions internationales, y compris les Jeux olympiques, si elle n’abandonnait pas son boycott contre les Israéliens, son comité olympique a donc du réviser sa position pour ne pas risquer de se voir exclu de la scène internationale.

Source : Breitbart & Israël Valley

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.