Le Chabbat est de plus en plus respecté par les artistes israéliens

1
251

i24NEWS

Les artistes israéliens respectent de plus en plus le Chabbat

i24NEWs

Si traditionnellement, les artistes sont plutôt Hilonim, c’est-à-dire laïcs, de plus en plus d’entre eux refusent de se produire le Chabbat, le jour du repos biblique.

En effet les temps changent et le monde du divertissement aussi. Mais il faut comprendre qu’en Israël, les concerts du vendredi soir sont les plus prisés et les plus rentables.

Le producteur de Festigal, – une série de concerts qui réunit chaque année les artistes les plus en vogue du moment – Hanoch Rozen, explique notamment que le nombre d’artistes gardant ou sanctifiant le jour du Chabbat a progressivement augmenté ces dernières années.

On peut citer quelques noms comme Omer Adam la superstar de la pop israélienne, Dudu Aharon, Kobi Peretz, Haim Moshe ou encore Léa Shabat, la sœur de Shlomi Shabat.

Le cas le plus insolite demeure toutefois celui du groupe TipEx, très populaire en Israël. Lorsque le groupe est créé en 1988, les trois membres sont tous laïcs.

Mais vers 2010, la foi est montée sur scène. Si le bassiste Gal Peremen est resté laïc, le chanteur lead Kobi Oz est devenu traditionaliste et le troisième, le batteur Tamir Yemini, Haredi, orthodoxe.

Et si cela peut paraître surprenant, tous s’accordent sur une chose: depuis qu’ils ne se produisent plus le Chabbat, ils ont davantage de contrats et gagnent mieux leur vie.

1 COMMENT

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.