Jérusalem: visite d’une délégation de parlementaires français (Elnet)

5
389

Le député Meyer Habib lors d’un dîner organisé par Elnet avec des parlementaires français à Jérusalem le 16.07.2019  Capture d’écran/i24NEWS

Une délégation de parlementaires français en visite en Israël

i24NEWS

Dans les Hauteurs de Mamilla, quartier de Jérusalem qui relie moderne et Vieille ville, une délégation de parlementaires s’est donné rendez-vous mardi soir pour un dîner de gala.

Elnet, une ONG qui oeuvre pour les relations entre l’Europe et Israël a organisé la venue d’une délégation de parlementaires français.

L’objectif consiste à faire découvrir l’Etat hébreu à ces députés de l’Hexagone et célébrer les 70 ans de relations diplomatiques entre les deux pays.

Je crois que c’est très important qu’il y ait des contacts réguliers entre les parlementaires français et les institutions israéliennes avec parfois des points de vues différents,” a déclaré Simon Sutour du Parti Socialiste.

“J’ai un amour profond pour ce pays. Par ailleurs, je pense qu il y a un travail pédagogique à faire. On le voit avec la forte montée de l’antisémitisme, et c’est très important qu’il y ait une délégation parlementaire ici,” considère de son côté Joachim Son-Forget, député UDI.

Invité d’honneur, Amir Ohana, ministre israélien de la Justice, a évoqué le rêve juif bi millénaire : celui de revenir sur cette terre. Une histoire que beaucoup des députés présents ici découvrent pour la première fois.

Selon Meyer Habib, député UDI et également présent a expliqué que la France est “un pays qui veut lutter contre l’antisémitisme mais qui a un problème avec la haine d’Israël et l’antisionisme.”  

Plusieurs rendez-vous importants attendent pendant 4 jours la délégation parlementaire, dont une rencontre avec le Premier ministre Benyamin Netanyahou.

“La paix est inévitable”, a déclaré le ministre Amir Ohana, tel un voeu prononcé dans la ville symbole du conflit israelo- palestinien.

5 COMMENTS

  1. Est-ce que dans cette délégation y avait-il des députés LREM?
    J’en doute vu l’hostilité de Macron et Philippe envers ce merveilleux pays
    Quant à l’irremplaçable Clémentine Autain députée et vice-présidente à l’Assemblée Nationale de France-Israël elle brillait sûrement par son absence.
    ROSA

  2. Beau travail d’Elnet.
    Un jour le jeune qui allait devenir plus tard Rabbi Akiba et qui était alors un gros ignorant en Thora, vit comment une goutte d’eau qui tombait toujours au même endroit sur une pierre pouvait faire un trou dans la pierre. Il se dit que lui aussi pouvait apprendre la Thora à force d’un effort meme faible mais continu.
    Idem avec nos parlementaires. Goutte apres goutte ils reconnaitront la grandeur d’Israël et leur erreur historique. Ce n’est qu’une question de temps. Il ne faut surtout rien lacher.

    travail de toute l’équipe Elnet.

    • @ Jeanine,
      Bien sûr qu’il faut leur accorder le bénéfice du doute, nous ne sommes pas des monstres.
      Toutefois, nous aurions aimé que ces parlementaires se manifestent plus bruyamment, chaque fois qu’Israel est malmené.
      Récemment, les parlementaires ont reporté le vote du projet contre l’antisemitisme qu’ils veulent rétorquer pour le rendre inefficace.
      A cette occasion, nous avons appris que l’écrasante majorité des députés LReM étaient très hostiles Et très agressifs contre Israel sans que l’on connaisse les raisons.

      Merci Adam pour votre texte qui résume le formidable travail effectué par Meyer Habib qui se trouve toujours très seul lorsqu’il s’agit de défendre Israel…

  3. Ces parlementaires français ne sont là que pour faire du tourisme et de profiter de l’hospitalité israélienne et rien de plus.
    Après des discours apaisants et remplis de gentillesse, l’hostilité envers Israel reviendra des leur retour en France.
    Difficile de faire confiance à la France, il y a trop longtemps qu’elle fait des mauvais coups à Israel chaque fois que l’occasion se présente.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.