Israël et le bon vin par C-E Rebouh

le 26.05.2020

 

Il était une fois… quoi encore un conte de fées ?…
Non … mais presque….

Il y a très longtemps (en fait pas si longtemps que cela…) mon père, zal, qui était une « fine gueule » c’est ainsi que l’on avait coutume de qualifier les gourmets , déplorait le fait qu’il n’y avait pas de bons vins casher et il commandait par cartons des vins d’Alsace cashers qu’il appréciait et il avait découvert un vin rouge “très acceptable”  disait-il, en provenance d’Israël qu’il faisait venir par cartons : le “Adom Atik”) et, il avait aussi adopté le champagne « Président » de chez Carmel Mizrahi..

.
Nous avions toujours du champagne au frais pour pouvoir fêter tout et n’importe quoi car la philosophie familiale était de fêter chaque évènement et ne pas attendre que d’autres occasions se présentent…

Lorsque je fis mon aliya, il suffisait d’aller au super du coin pour trouver ce “cru”  et il en admirait la tenue, la robe.

Puis un jour, nous étions allés fêter un anniversaire au restaurant d’un grand hôtel à Tel Aviv et le maître d’hôtel présenta un vin qui plut à tous le ” Petite Sirah”.
Au super nous trouvâmes ce nom et un autre le “Shiraz”.

Dorénavant mon père avait le choix…
Petit à petit de nouvelles marques apparurent jusqu’au jour où un hôte nous fit présent pour Pessah d’un coffret de deux bouteilles d’un vin “superbe” mais dont la force me coupa les jambes dès la première lampée !

Depuis une dizaine d’années les  crus se multiplient et leur excellence n’est plus à démontrer les Cabernets ne sont plus que des vins courants les Merlots, les Pinots, les Gewurtztraminers, Rieslings et autres figurent à présent sur toutes les tables. Il n’est plus besoin non plus de préciser que le Chardonnay est un excellent cru que les Croisés ont connu lors de leur séjour en “Terre Sainte” surtout lorsqu’on sait que cette appellation n’est en fait que de l’hébreu déformé.

Les boutiques de « vins et liqueurs » font surface et tiennent pignon sur rue en proposant des vins cashers jusqu’à 600 shekels la bouteille ! Et sans poussière!!!….

Les ustensiles tels les vases de décantation permettant l’aération du vin avant d’être servi sont courants et se trouvent dans tous les magasins d’articles ménagers, les services à verres proposant des verres à bordeaux ou des flûtes à champagne sont chose courante….
Les salons et les expositions internationales de vins ne sont pas inconnus des viticulteurs israéliens qui remportent nombre de médailles et récompenses fort honorables et même les champagnes sont cultivés avec beaucoup de succès.

La culture israélienne désormais comprend aussi un chapitre sur le vin ou l’on apprend à apprécier, classifier, différencier les vins et les assortir avec des mets fins et choisis…
Les Américains, dernièrement ont procédé à des prélèvements d’herbage en Normandie et ils ont importé chez eux des “échantillons”  de bovins pour tenter de fabriquer des fromages comme ceux de France. Israël a depuis longtemps compris que les qualités du sol et le degré d’ensoleillement y sont pour beaucoup dans les grands crus ou dans la fabrication de fromages c’est ainsi que sont nés les grands domaines viticoles du Golan ou de la région de Hébron et que les entreprises laitières israéliennes ont réussi à élaborer de bons camemberts/brie et un bon roquefort (Galil)..

Ben Gourion disait qu’Israël serait un pays comme les autres lorsque nos prisons seraient pleines je ne sais pas…. mais je préférerais dire que nous sommes un pays au-dessus des autres car même dans le vin nous n’avons rien à envier aux autres pays : Israël est sur la carte et sur celle des vins, largement…. Les médailles et les récompenses sont là pour en attester!

Caroline Elisheva REBOUH

Afficher l’image source

4 Commentaires

  1. Les vins Israéliens ont un gout prononcé de leurs terroirs et sont très différents d’une année à l’autre, quand à la baguette, je la fais à la maison il faut bien choisir lafarine.

  2. Je confirme ,y compris pour les fromages ,de plus en plus variés et meilleurs !
    Pour la baguette ,la vraie ,la bonne ,attendons ,mais pas longtemps .je dois dire que a paris ,il faut parcourir des kilometres. Pour trouver une bonne baguette.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.