Israël aurait mené une expérience nucléaire en 1979

6
1154

AFP/File Illustration – Picture taken in 1971, showing a nuclear explosion in Mururoa atoll

1979: les USA ont dissimulé des informations attestant d’une expérience nucléaire israélienne (média)

i24NEWS

Israël aurait mené il y a 40 ans une expérience nucléaire au-dessus de l’Atlantique Sud, selon un rapport publié dimanche par le magazine américain Foreign Policy.

L’administration du président américain Jimmy Carter aurait à l’époque décidé de cacher cette information afin de ne pas mettre en péril l’accord de paix entre Israël et l’Égypte.

Mais d’après le magazine, peu avant le lever du soleil le 22 septembre 1979, un satellite de surveillance américain appelé Vela 6911, dont le rôle est de détecter des expériences nucléaires sur Terre, a enregistré un éclair inhabituel au-dessus de l’Atlantique Sud.

Pour le personnel de la Patrick Air Force Base, il n’y avait aucun doute possible, il s’agissait d’une explosion nucléaire.

Une alerte fut lancée cette nuit-là, et le président Carter convoqua une réunion d’urgence à la Maison Blanche le lendemain.

La question était de savoir qui avait réalisé cette expérience et pour le gouvernement américain il n’existait que deux options possibles: l’Afrique du Sud ou Israël.

À cette époque, Israël était l’un des rares pays à entretenir des relations avec le régime de l’apartheid, notamment d’ordre sécuritaire confidentiel.

“Une explosion nucléaire aurait eu lieu près de l’Afrique du Sud. Elle a probablement été réalisée par le gouvernement sud-africain, ou par Israël depuis un navire, et rien d’autre”, écrivait dans son journal, Jimmy Carter à la date du 22 septembre 1979.

Or le programme nucléaire sud-africain n’était pas suffisamment développé.

Et à un peu plus d’un an des élections présidentielles, M. Carter décidait de demander à ses responsables d’enterrer ces informations et de fournir d’autres raisons capables d’expliquer l’apparition d’un tel éclair.

En mai 1980, les scientifiques américains publièrent un rapport affirmant qu’il ne s’agissait probablement pas d’une explosion nucléaire.

Les gouvernements suivants, républicains et démocrates, continuèrent à dissimuler ces informations.

6 COMMENTS

  1. Le principe de la fission Nucleaire depuis celle d Hiroshima a beaucoup évoluée.
    Desormais elle n est plus seulement basée sur la présence de masses critiques.
    Mais aussi sur l emission de micro particules comme les Neutrons et bien d autres.
    Le volume aussi a été considérablement réduit.
    Quant aux émissions radioactives ou autres contamination aux déchets radio actifs il n y en a plus.
    Les bombes à Neutrons sont si petite qu elles tiennent dans une boule de pétanque, ne causent aucun dégât matériel seulement humains.

  2. Quand il y a explosion nucléaire, il y a des traces radioactives, identifiables. La lumière ne fait pas tout, bien entendu. D’ailleurs, les qualités de lumière propres aux explosions nucléaires sont classées, et ce n’est pas l’investigation d’un journaliste qui pourrait en faire la mesure, surtout à l’époque !
    En revanche, Ysraël peut être soupçonné, oui, d’avoir produit une expérience qui a produit un flash hyperpuissant. Mais pour d’autres applications, essais de canon laser par exemple…
    On parlait de “rayons de la mort”, à ce moment, et de guerre des Étoiles…
    Depuis 40 ans, avec les progrès informatiques, Ysraël aura fait en ce sens quelque progrès.
    À peine de quoi entretenir la dissuasion… B-)
    En fait, le génie juif est tellement eclaboussant qu’il a de plus en plus de mal à rester discret. Il suffit de voir le nombre de brevets déposés par ce pays, le plus nombreux du monde, pour imaginer que la technologie proprement miraculeuse ne dépose pas certains brevets, simplement pour ne pas mettre des chercheurs étrangers sur la voie. Probable que Vanounou à l’époque, avait pété une durite quand il réalisa à quel point les “inventeurs” hebreux avaient progressé.
    Résonnent encore les mises en garde de Bibi aux surchauffés du cerveau en turbans : “Ne nous testez pas !”.

  3. Interdire la bombe aux israéliens c’est comme si vous interdisez la choucroute en Alsace .

    En effet comme l’explique si bien Asher , la plupart des cerveaux à l’origine de la bombe étaient J u i f s .

  4. Et alors? So what? En 1945, Einstein était Pr. De Mathématiques appliquées à l’Université de Princeton, Von Neumann avait déjà réalisé, entre-autres, le premier ordinateur électronique au Monde, et Chaim Pekeris utilisait déjà les ordinateurs pour le calcul scientifique. Trois Juifs qui venaient de participer au Projet Manhattan et la première Bombe atomique de Juillet 1945. En Juillet 1947, donc bien avant le vote de l’Onu du 29 novembre de la même année, Von Neumann et Einstein ont décidé de construire un ordinateur surpuissant en Israël, le Weizac, opérationnel en 1954, à des fins militaires, et qui fut remplacé par le Golem en décembre 1963 (nom lourd de sens pour les Juifs). Bien entendu Robert Oppenheimer, père de la Bombe A, était membre du groupe qui a construit le projet Weizac. Peut-on comprendre que Ben Gourion ait proposé à Einstein d’être Président de l’Etat Juif après Weizman? ou que le niveau informatique des universités israéliennes reste bien côté dans le Monde, ou que des doctorats en physique nucléaire soient réalisés à l’Université Hébraïque? Une autre question est: où étaient les français en informatique en 1947-54 et où en sont-ils actuellement? Ah oui, en 1949, alors que la France refusait toujours de reconnaître l’Etat Juif, le français Jean Perrin était déjà à Tel Aviv pour acheter de la technologie des Juifs? Ya bon le youpin!

  5. Désolé de contredire cet article. mais ces informations ont déjà été dévoilées par d’autres médias, il y a de cela de nombreuses années.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.