Iran: Tollé mondial après la mort tragique de Sahar Khodayari

7
1324

CNRI Femmes – La mort tragique de Sahar Khodayari en Iran, qui s’est auto-immolée en signe de protestation contre sa condamnation à six mois de prison pour avoir tenté d’entrer dans un stade de football, a suscité un tollé mondial et a été couverte par la presse et les médias du monde entier.

Elle a une fois de plus attiré l’attention de la communauté internationale sur le sort des femmes iraniennes et sur les violations de leurs droits en Iran.

Le 12 septembre 2019, Amnesty International a écrit dans une déclaration que ce qui est arrivé à Sahar Khodayari est bouleversant et révèle l’impact du mépris effroyable des autorités iraniennes pour les droits des femmes dans ce pays.

Son seul « crime » a été d’être une femme dans un pays où elles sont confrontées à une discrimination qui est inscrites dans la loi et qui se manifeste de la manière la plus horrible qui soit dans tous les domaines de leur vie, même dans le sport.

Amnesty International a également abordé la question de l’interdiction des stades pour les femmes iraniennes en déclarant que cette interdiction discriminatoire doit cesser immédiatement et que la communauté internationale, y compris l’instance dirigeante mondiale du football, la FIFA et la Confédération asiatique de football, doit prendre des mesures urgentes pour y mettre fin et garantir que les femmes aient accès à tous les stades sans discrimination et sans risque de poursuites ni de sanctions.

Amnesty International estime que Sahar Khodayari serait toujours en vie sans cette interdiction draconienne et le traumatisme de son arrestation, de sa détention et des poursuites engagées pour avoir tenté de la contourner.

Sa mort ne doit pas être vaine. Elle doit stimuler le changement en Iran si l’on veut éviter d’autres tragédies à l’avenir.

Le 12 septembre 2019, le département d’État des États-Unis a annoncé la mort de la jeune fille en bleue Sahar Khodayari, une autre preuve du fait que le peuple iranien est la plus grande victime du régime islamique.

Le 11 septembre 2019, Reuters a rapporté qu’à la suite de l’auto-immolation et de la mort de Sahar Khodayari, qui ont provoqué un tollé mondial, les autorités de la Fédération mondiale de football-FIFA vont se rendre en Iran.

Un porte-parole de la FIFA a déclaré que la visite devrait avoir lieu dans les deux semaines à venir en ce qui concerne la préparation des matches de qualification pour la Coupe du Monde.

Toutefois, ils vont vérifier les préparatifs effectués par la Fédération iranienne de football pour permettre aux femmes d’accéder à ce match de qualification.

Dans une déclaration publiée le 10 septembre, la FIFA a exprimé ses condoléances et a réitéré son appel aux autorités iraniennes pour qu’elles assurent la liberté et la sécurité de toutes les femmes engagées dans cette lutte légitime pour mettre fin à l’interdiction des stades pour les femmes en Iran.

Source: women.ncr-iran.org

7 COMMENTS

  1. Paix à Sahar.
    Son sacrifice, réfléchi et nullement désespéré, est dédié aux nations qui continuent de traiter avec la clique de tyrans qui marchent au pas de l’oie, et qui torturent cette population.
    La Fifa _et tous les comités sportifs, devraient depuis longtemps avoir rayé ce pays des jeux et tournois. En quoi l’esprit sportif s’exprime quand on opprime un judoka pour qu’il perde ! Le boycott sur TOUT, jusqu’à ce que le peuple iranais renverse et extermine cette racaille satanique…
    Bientôt, avec l’aide de Dieu.

  2. Allo Marlène Schiappa vous êtes où. Les vacances en Corse sont terminées.
    Et les Droits de l’Homme. Surtout ne venez pas donner des leçons aux autres pays.
    Vous êtes ridicules.
    ROSA

  3. Ben voyons. c’est Israël qu’on blâme pour le traitement des femmes.Et qui blâme Israël, l’ONU et son comité pour le droit des femmes présidé tantôt par les Iraniens , les Lybiens et j’en passe. C’est triste à en pleurer, mais grave aussi pour cet aveuglement volontaire des démocraties occidentales.

  4. Macron, Merkel, Moghérini honte à vous qui continuez à contourner les sanctions américaines juste pour faire des affaires avec ce pays criminel.
    JE VOUS HAIS.
    ROSA

  5. Et que fait l’ONU contre la sourate du CORAN qui dit que la femme vaut la moitié d’un homme et qu’elle doit y être soumise , que ce soit le père , le frère ou un mari imposé ????

    • Chère sœur, à l’époque des ténèbres, beaucoup de choses ont été écrites, et elles restent écrites jusqu’à ce jour.
      En France même, le droit de vote pour les femmes ne date que d’après guerre, et les rousses étaient brûlées pour sorcellerie encore au haut moyen-âge…
      Pour le Judaïsme, je suis prêt à débattre avec quiconque prétendrait que la femme juive a un rôle secondaire… S’il donne des sources, bien entendu.
      Nous ne pouvons donner critique à une religion qui n’est point la nôtre, et c’est à l’islam de s’élever et de creer ses “conciles”, et ses réformes sur les applications pratiques du dogme. Ce sera lointain, car les legislateurs musulmans ont verrouillé la pratique, si bien que si leur Mehdi apparaissait, il serait probablement décapité dans l’heure…
      Tous les “reformateurs” ont été ainsi “raccourcis”.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.