Photo Yonatan Sindel / Flash 90

La Banque centrale iranienne visée par de lourdes sanctions américaines

4 Commentaires

  1. Encore une fois la France a choisi la voie de la collaboration .

    Ce sont encore les américains qui vont nous sauver .

    De Gaulle le traitre et le planqué marquera à jamais la politique pro arabe et antisémite de la France .

    Quand je pense qu’on en a fait un héros de cette grande perche qui n’a jamais rien gagné .

    Leclerc était un héros .

    Malheureusement il mourut  » accidentellement  » .

    Peut être par jalousie ? On ne le saura jamais .

  2. @ Franck,
    Il est vrai qu’aucun pays ne peut tomber à la suite de sanctions économiques.
    Même le Qatar soumis lui aussi à un blocus régional tient toujours le coup depuis quelques années.
    Mais voilà, TRUMP est persuadé que des sanctions économiques de très haut niveau peuvent faire chuter le régime des mollahs qui souffre beaucoup, mais qui tient le coup; on ne sait pour combien de temps encore.
    Ce sont toujours les populations civiles qui sont le plus durement atteintes, les dirigeants eux, sont à l’abri.
    La Chine, elle aussi soumise à un « rééquilibrage » de ses échanges avec les USA souffre, mais tient toujours.
    Reste que Bolton a plusieurs fois demandé à TRUMP de cesser ses tentatives de discussions avec les mollahs, terroristes enturbannés, et de donner un gros coup de semonce pour leur faire comprendre qu’il était temps de finir la partie, et que les USA pouvaient frapper encore plus fort; sauf que son patron n’a pas apprécié ces remarques et l’a viré, certain qu’il est d’obtenir la chute du régime des mollahs par des sanctions économiques de très haute intensité.
    Entièrement d’accord, si TRUMP continue à menacer et à ne rien faire, ceux qui se moquent de lui, vont trouver une nouvelle occasion pour le ridiculiser et le qualifier de tigre en papier, complètement grotesque.
    Un conflit USA-Iran risque de provoquer un embrasement dans tout le Moyen Orient, avec le risque qu’Israël se trouve face à l’Iran, au Liban/hesbollah, sans oublier le hamas et ses missiles prêts à attaquer des cibles civiles, voire stratégiques à Haïfa et ailleurs.
    Quoi qu’il en soit, si Israël se sent menacé de façon existentielle, sa réaction sera terrible, et tant pis pour la casse, ceux qui le provoquent en ce moment, vont très vite comprendre leur douleur ….

  3. La probabilité de faire tomber une dictature par les seules armes économiques reste assez faible; le régime communiste cubain perdure depuis 60 ans, la Corée du nord depuis 70 ans; le régime vénézuélien n’st pas encore tombé. dans ces dictatures le peuple, écrasé subit et Trump ne réplique même pas aux attaques iraniennes contre son allié saoudien.Pendant ce temps là l’Iran accélère son programme nucléaire et Trump se contente de menaces verbales; on peut donc se poser des questions sur la stratégie américaine dans la mesure où l’on se prive de facto de toute utilisation de la force militaire.Trump « grande bouche petits bras »?

  4. TRUMP se trouve dans une situation difficile.
    D’un côté, il tient absolument à enregistrer une victoire diplomatique internationale avec l’Iran, puisque ses autres tentatives avec la Corée du Nord et l’Afghanistan ont échoué, mais de l’autre, il est persuadé que les sanctions économiques très sévères contre les mollahs vont faire tomber ce régime guerrier et terroriste.
    La vraie question est : Combien de temps faudra-t-il pour que les mollahs soient définitivement asphyxiés, comme ils l’étaient, avant que le calamiteux Obama, ne fournisse de l’oxygène et des milliards de dollars ?
    Après avoir été annoncée comme très improbable, il semblerait que la rencontre TRUMP-Rohani soit à nouveau d’actualité; personne ne sait pour combien de temps.
    En frappant très fort l’économie et le porte-monnaie des mollahs, l’étouffement du régime est probable.
    Par contre, personne ne sait combien de temps sera nécessaire pour que ses dirigeants soient éliminés.
    Il est intéressant de voir nos chaines d’infaux en continu parler de l’Iran comme s’il s’agissait d’une démocratie soumise injustement au diktat de TRUMP qui en profite pour mettre à mal des braves gens sans histoires, tandis que le Micron tente de sauver l’Iran de l’extrémisme inquiétant du président américain.
    La France semble être le pays le plus malade d’Europe, mais avec sa politique de gribouille, d’esbroufe, de manipulations et de communication tarabiscotée, elle se croit supérieure au reste du monde ….

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.