Dimanche 21 juillet 2019, une cérémonie d’hommage aux Justes de France a eu lieu à Saint-Lô (Manche) à l’occasion de la journée nationale à la mémoire des victimes des crimes racistes et antisémites de l’État français. – Florian Tiercin

Manche: un hommage aux Justes de France à Saint-Lô

Le Par : Florian Tiercin

Ce dimanche 21 juillet 2019, la ville de Saint-Lô (Manche) a tenu une cérémonie d’hommage aux Justes de France, à l’occasion de la journée nationale à la mémoire des victimes des crimes racistes et antisémites de l’État français.

Dimanche 21 juillet 2019, une cérémonie d’hommage aux Justes de France a eu lieu à Saint-Lô à l’occasion de la journée nationale à la mémoire des victimes des crimes racistes et antisémites de l’État français.

En cette année du 75e anniversaire du Débarquement, Hélène Debiève, sous-préfète, a rappelé la tragédie de la rafle du Vél d’Hiv : “Elle demeure une plaie vive dans nos mémoires. Assurément, elle est une blessure à l’âme de la France. La réalité est là, implacable et douloureuse. 13 852 hommes, femmes et enfants ont été raflés. Pourquoi ? Parce ce qu’il était juif. […] Depuis 1995, notre pays regarde son histoire avec clarté et vérité.”

Et d’ajouter : “alors que les idéaux de la France et de la République étaient bafoués, des héros anonymes ont maintenu la flamme de l’honneur et de la dignité […] pour sauveur d’une mort certaine des milliers d’innocents”.

David Deshayes, de l’association saint-loise L’étoile de la mémoire, a fait écho aux derniers cas d’antisémitisme : “L’ombre de l’antisémitisme est toujours présente. Nous nous devons plus que jamais d’être vigilants face à ces vieux démons. […] Tirons les leçons du passé et restons vigilants. Et plus que tout, restons unis.”

Trois Saint-Lois “Juste parmi les nations”

À Saint-Lô, trois personnes ont reçu le titre de “Juste parmi les nations” pour avoir protégé les Juifs pendant la Seconde Guerre mondiale : Ernest Lepileur, Renée Lepileur, Denise Levallois (née Lepileur).

René Lebrun, petit-fils de Marthe Lebrun (née Jamard) et Pierre Lebrun de Notre-Dame-de-Cenilly, était présent à cette cérémonie. Marthe et Pierre Lebrun ont reçu le titre de “Justes” en 2010.

“Justes parmi les nations” est la plus haute distinction honorifique donnée par l’État d’Israël à des civils pour ceux qui ont sauvé des juifs.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.