Hervé Le Bras, Tableau historique de la France. La formation des courants politiques de 1789 à nos jours. Le Seuil, 2022.

Tableau historique de la France - 1

Voici un livre qui traite très sérieusement des donnés politiques, sans grand renfort médiatique ni tintamarre. C’est la description sérieuse des combats politiques dans l’Hexagone, une sorte de géographie électorale qui montre comment les gens votent, en fonction de quoi ils émettent tel suffrage plutôt que tel autre. L’ouvrage nous montre que les tendances politiques se développent sur le temps long. La force de ce livre tient au fait qu’il ne cherche pas à faire du sensationnel mais à scruter ce qui se passe même dans les provinces les plus reculées. Déjà la lecture de la lumineuse préface renseigne sur la méthode suivie et le contenu du livre : mener des investigations sérieuses sur la géographie électorale. Quand vous lisez cette introduction, vous découvrez avec une grande clarté la thèse développée par l’auteur.

C’est au lendemain de la Révolution que les partis se sont constitués pour exprimer les idées politiques. L’existence des partis est nécessaire, même si, le plus souvent, leurs programmes changent, évoluent dans un sens ou un autre. Les tendances politiques ne sont pas le produit du hasard mais dérivent de données géographiques précises. D’où l’expression heureuse de géographie électorale…

A l’aide de graphiques ou de croquis, l’auteur analyse certains éléments motivant tel vote ou tel autre : le fait d’être propriétaire ou simple métayer vous fera voter différemment. Il en est de même de l’héritage ; selon que tous les héritiers ont les mêmes droits ou qu’on pratique la primogéniture, le vote sera différent… Même l’attache confessionnelle ou les simples dénominations religieuses jouent un rôle ; par exemple, selon qu’on soit libre penseur ou adepte d’un sentiment religieux défini, notre vote sera différent. Et ces tendances sont lourdes, c’est-à-dire qu’une région comme le limousin ou le grand sud-ouest votera selon des convictions très anciennes. L’auteur remonte jusqu’en 1851. L’influence de la structure sociale prévalant même un siècle avant la date examinée est indéniable.

Je ne peux pas m’arrêter à chaque page qui nous apprend tant de choses mais relevons que les droits successoraux, donc les héritages préférentiels ou égaux pour l’ensemble des héritiers, continuent de jouer un rôle : même pendant la campagne électorale de François Fillon on perçoit des résidus d’une autre campagne électorale, bien plus ancienne , visant le même vivier électoral (Jean Royer, maire de Tours).

Le chapitre consacré à Chasse, Pêche, Nature et Tradition (CPNT) est particulièrement édifiant. Voici un parti dont la naissance et la disparition ne laissent pas d’étonner… Ce parti doit sa naissance à un rapport commandé par Dominique Voynet, ministre de l’écologie, en raison d’un rappel du parlement européen à une loi votée pour la protection des oiseaux sauvages. Cette publication qui va bien au-delà de ce que préconisait la loi européenne (que la France se faisait prier pour mettre en application), suscite les inquiétudes des chasseurs qui décident de se constituer en un parti politique chargé de défendre leurs intérêts de chasseurs… Les débuts furent laborieux : environ 4 ,5% de suffrages mais le phénomène va s’amplifier comme le montre l’auteur qui distingue un ensemble en trois points : un événement, un terrain, et une limitation… C’est une sorte de pragmatisme à trois termes à l’aune duquel on peut analyser un phénomène de nature politique…

La disparition de ce groupement politique s’explique, entre autres, par un manque évident de cohérence au plan national Il n’a pas pu mobiliser d’autres électeurs issus d’autres régions de France. Ce qui a accéléré sa chute dans les consultations électorales et leur disparition finale. Le mouvement des gilets jaunes, près de décennies plus tard, a souffert de la même carence bien qu’il fût plus répandu que cette révolte qui a fait trembler l’exécutif macronien.

Bien qu’on l’ait presque entièrement oublié, le mouvement des bonnets rouges a forcé le gouvernement à faire machine arrière lors du conflit au sujet de l’écotaxe et des portails chargés de collecter cet impôt. Encore une fois, ce fut une simple mesure administrative qui a provoqué la révolte publique les opposants à cette mesure ont parfois mis le feu aux installations. Cela montre que les Bretons étaient vent debout contre ce qui leur apparaissait comme une mesure injuste. Les bonnets orgues renvoient à une terrible révolte qui eut lieu 1675 dans cette même région.

La révolte des gilets jaunes qui a duré presque deux ans a commencé en février 2018. Pour dire les choses crûment, elle fit vaciller le pouvoir, car chaque samedi des milliers de manifestants investissaient les ronds points et surtout le cœur des villes. Le pays semblait aller à vau- l’eau, le président de la République était à l’éternuer en visite officielle, et ne semblait pas mesurer l’étendue du désastre… Lorsque l’incendie a fini par se calmer, on a appris que les services de protection des personnalités officielles avaient procédé à des exercices vissant à extraire le président de son palais par hélicoptère, afin de le mettre à l’abri. Il est vrai que certains manifestants, très remontés, avaient caressé le projet d’envahir le palais présidentiel. C’est dire combien cet épisode des gilets jaunes fut grave et pourtant lorsque les élections européennes se profilèrent à l’horizon, les manifestants ne purent créer une plateforme unitaire. Ainsi prit fin le mouvement en question. Mais sous les cendres se trouvent les braises qui peuvent se manifester à tout moment…

L’apparition du Front National (devenu depuis le Rassemblement National) a révolutionné le champ politique français. Contrairement a toutes ces contestations éphémères (grèves à répétition, Bonnets rouges et Gilets jaunes) le FN est là pour durer, comme le prouvent Le succès de Marine Le Pen aux élections présidentielles et le nombre de députés qu’elle a conduits à l’Assemblée nationale… Je relève une phrase de l’auteur, qui est frappée au coin du bon sens : l’introduction de la notion de regroupement familial a changé la nature de l’immigration. Car si vous faites venir les familles, ce n’est pas pour repartir les rejoindre au pays, mais bien pour faire souche en France… Ce qui n’a pas manqué de poser des problèmes et renforcer l’importance électorale du RN.

Cet ouvrage si riche et si clair souligne la future disparition du Part Communiste (PCF) et la longue maladie du Parti Socialiste PS qui, sous le quinquennat de François Hollande a fini par tout perdre après avoir eu tout en main. C’est un cas d’école de ce qu’il ne faut surtout pas faire… Le seul parti qui ait encore des réserves n’est autre que le RN que son jeune président promet de mener sur us les fonts baptismaux. On peut s’en lamenter, on peut aussi s’en féliciter, c’est la seule tendance lourde qui parcourt désormais la vie politique française.

Maurice-Ruben HAYOUN
Le professeur Maurice-Ruben Hayoun, né en 1951 à Agadir, est un philosophe, spécialisé dans la philosophie juive, la philosophie allemande et judéo-allemande de Moïse Mendelssohn à Gershom Scholem, un exégète et un historien français. il est également Professeur à  l’université de Genève.  Son dernier ouvrage: La pratique religieuse juive, Éditions Geuthner, Paris / Beyrouth 2020 Regard de la tradition juive sur le monde. Genève, Slatkine, 2020

 

Conférence de Maurice-Ruben HAYOUN à la mairie du XVIe arrondissement (Salle des mariages) le jeudi 8 décembre à 19 heures sur le sujet suivant:
La ligature d’Isaac selon Craintes et tremblements de Sören Kierkegaard.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.