Golfe: le HMS Defender rejoint la Royal Navy

2
890
This undated Ministry of Defence handout shows the HMS Duncan, a Type 45 Destroyer, which will relieve HMS Montrose in the region as Iran threatens to disrupt shipping. Iran on Friday, July 12, 2019 demanded the British navy release an Iranian oil tanker seized last week off Gibraltar, accusing London of playing a “dangerous game” and threatening retribution. British media reported a second warship, the destroyer HMS Duncan, was being sent to the Persian Gulf to operate alongside the Royal Navy’s HMS Montrose frigate and American forces, and would be there in a few days. The British Ministry of Defense refused to comment. (Ben Sutton/Ministry of Defence via AP)

This undated Ministry of Defense handout shows the British HMS Duncan, a Type 45 Destroyer, which will relieve HMS Montrose in the region as Iran threatens to disrupt shipping.Ben Sutton / Ministry of Defense / AP ©

Un nouveau navire de guerre britannique déployé dans le Golfe

i24NEWS – AFP 24 août 2019 à 19:27

Un nouveau navire de guerre britannique, le HMS Defender, est déployé afin de protéger les navires marchands dans le détroit d’Ormuz, dans le Golfe, une région stratégique au cœur de tensions avec l’Iran, a indiqué le ministère de la Défense samedi.

Le HMS Defender “se joindra aux efforts de la Royal Navy pour assurer le passage en toute sécurité des navires au Moyen-Orient”, indique le ministère dans un communiqué.

“Le Royaume-Uni se tient prêt à protéger la liberté de navigation chaque fois que celle-ci est mise à l’épreuve”, a déclaré le ministre de la Défense, Ben Wallace, cité dans ce communiqué.

Le HMS Defender a quitté Portsmouth le 12 août aux côtés du HMS Kent. Les deux navires “travailleront à présent aux côtés de partenaires internationaux dans le cadre de la nouvelle mission internationale de sécurité maritime” à laquelle le Royaume-Uni a annoncé début août participer aux côtés des Etats-Unis.

Le HMS Montrose reste stationné dans la région et a jusqu’à présent effectué plus de 30 passages du détroit, précise le ministère.

Les tensions ont monté dans cette région stratégique depuis le retrait américain en mai 2018 de l’accord nucléaire iranien, suivi du rétablissement de lourdes sanctions américaines contre l’Iran. Elles se sont intensifiées cet été avec des attaques contre des pétroliers dans le Golfe, imputées par Washington à Téhéran, qui dément toute implication.

2 COMMENTS

  1. Les Anglais sont quand même des gens bizarres.
    D’un côté, ils remuent ciel et terre en compagnie des Allemands et surtout des Français pour maintenir en vie l’accord de 2015, et d’un autre, ils envoient un navire de guerre pour protéger les navires contre les pirates iraniens qui les attaquent et tentent de les détruire dans le Détroit d’Ormuz.
    Ceux qui en doutaient encore, pourront voir clairement que ce qui anime les pays les plus farouchement en faveur des mollahs, n’est rien d’autre que le mercantilisme et le désir profond de maintenir en vie les contrats commerciaux juteux passés avec les enturbannés, qu’il veulent conserverr à tout prix, tout le reste n’est que du cinéma bidon qui n’impressionne que les aveugles volontaires, l’Agence France Propagende et les minables torchonistes français….

  2. Les Turcs vont ils nous envoyer les freres Barberousse-Kheireddine , ces pirates sanguinaires tels ceux du ” Marmara ” qui ont subi une cuisante humiliation de la part israéliens ?

    On ne sait jamais si Her Dog a une crise d’hémorroïdes .

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.