capture i24NEWS

“La parole est de moins en moins libre en France” (Georges Bensoussan)

i24NEWS

L’historien Georges Bensoussan, qui avait déclaré en 2015 que “dans les familles arabes en France, l’antisémitisme on le tète avec le lait de sa mère”, sur France culture, après les attentats de Charlie hebdo et de l’hyper cacher, a été définitivement relaxé. Il s’est exprimé lundi soir dans “Conversations avec Benjamin Petrover” sur i24NEWS.

“Les parties civiles se sont acharnées à me grimer en raciste alors qu’il tombait sous le sens pour n’importe quelle personne honnête que cette métaphore du lait maternel était culturelle et éducative et non raciale,” a déclaré Georges Bensoussan, l’auteur de Les Juifs dans le monde arabe.

Il avait notamment cité une idée du sociologue Smaïn Laacher, entendue dans un documentaire diffusé sur France 3.

“Ça n’est pas une victoire mais un soulagement à titre personnel, c’est un succès pour ceux qui m’ont soutenu et pour moi-même, on a évité une grande défaite”, a-t-il poursuivi.

Il a notamment estimé que cette affaire, était “inquiétante pour ce que cela dit de la liberté d’expression en France, si nous avions perdu dans cette affaire, cela aurait été extrêmement grave pour la liberté de pensée et d’expression dans le pays”, a-t-ajouté.

“Une partie de la vie intellectuelle en France est malheureusement caricaturée en traque du dérapage, la parole est de moins en moins libre, de plus en plus contrainte. La menace est toujours là, alors qu’en démocratie, la règle c’est la liberté d’expression”, a-t-il conclu.

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.