Fusillades : Colt suspend la production de la version civile du fusil AR-15

0
456

Colt suspend la production de la version civile du fusil AR-15, utilisé dans des fusillades de masse

L'AR-15 est l'une des armes d'épaule les plus populaires aux USA.
L’AR-15 est l’une des armes d’épaule les plus populaires aux USA. | GEORGE FREY / AFP

Le fabricant américain d’armes Colt a annoncé qu’il mettait temporairement fin à la production de la version civile de son fusil d’assaut AR-15. Dennis Veilleur a motivé la décision en expliquant que le marché était saturé et que sa firme allait se concentrer sur le marché des armes militaires et les armes de poing.

Le fabricant américain d’armes Colt a décidé d’arrêter la production de son modèle AR-15. Parmi les armes les plus fameuses et les plus infâmes, le fusil d’assaut AR-15 (AR signifie Armalite Rifle, du nom de la firme qui l’a conçu) occupe une place de choix.

Dans sa version militaire (le fusil d’assaut M-16 et ses variantes), cette arme fabriquée depuis la fin des années 1950 équipe les forces armées US qui en commandèrent 850 000 exemplaires à la société Colt en 1966. Ce fusil d’assaut de calibre 5.56 équipe aujourd’hui plus de 80 pays et est présent sur de nombreux champs de bataille. Les forces US utilisent aujourd’hui la version M4.

Un soldat du Corps des marines sur un stand de tir avec un fusil M4. | USMC

L’AR-15 est aussi l’une des armes d’épaule les plus utilisées lors des fusillades de masse. Depuis le 1er janvier 2015, l’AR-15 aurait été impliqué dans 365 fusillades aux États-Unis. La NRA (le lobby des armes à feu américain) décrit ce fusil d’assaut comme le fusil « le plus populaire aux USA » et comme une arme « sûre, précise, adaptable et personnalisable » (customizable). Ajoutons que son prix (environ 1 000$) en fait une arme bon marché.

Populaire

Trois millions d’AR-15, dans ses versions civiles semi-automatiques, sont aussi détenus par des civils aux USA. Ce type d’armes est toujours construit par Colt mais une dizaine d’autres équipementiers (comme Sig Sauer et Smith & Wesson) en proposent aussi des modèles.

Cette concurrence et les campagnes récentes pour bannir les armes semi-automatiques (une dizaine d’États en limitent déjà la vente) ont porté un coup presque fatal à la firme Colt, déjà en mauvaise santé financière et qui a échappé à la faillite en 2016.

La rumeur courait chez les 4 000 vendeurs de produits Colt depuis quelques jours. Il fallait bien l’officialiser ou l’infirmer. Son PDG a donc annoncé la suspension de la production des fusils d’assaut destinés au marché civil américain.

La pression des organisations qui exigent l’interdiction des fusils d’assaut en version civile a aussi motivé la décision de Colt. | KENA BETANCUR / AFP

Dennis Veilleux, dans un communiqué de jeudi 20 septembre, explique qu’il ne ferme pas définitivement la production, mais qu’il existe déjà une offre suffisante de ce type de fusils sur le marché américain civil. Marché qui a vu plusieurs chaînes comme Wallmart et Dick’s Sporting Goods cesser la vente des carabines de ce genre.

Dennis Veilleux précise que la société va concentrer sa production sur les fusils pour les forces armées et les unités de la police et sur les armes de poing.

L’annonce de cette suspension a été saluée par les organisations qui militent pour une interdiction, ou une limitation, de ce type d’armes semi-automatiques facilement transformables en armes automatiques. Plusieurs candidats à la présidentielle US de 2020 soutiennent aussi une mise à l’index de ces fusils d’assaut.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.