Feux en Amazonie: Bolsonaro et Macron s’étripent par tweets

14
284

Affrontement par tweets interposés entre le Brésilien Jair Bolsonaro et le Français Emmanuel Macron. (Reuters)

Publié le 23/08/2019 01:32
Rio de Janeiro, 22 août 2019 (AFP) – Le président brésilien Jair Bolsonaro a accusé jeudi son homologue français Emmanuel Macron d’avoir “une mentalité colonialiste”, après que ce dernier a donné rendez-vous aux membres du G7 pour “parler de l’urgence” des feux en Amazonie à Biarritz ce week-end.

 

Dans deux tweets successifs, M. Bolsonaro a accusé M. Macron d’“instrumentaliser une question intérieure au Brésil et aux autres pays amazoniens pour des gains politiques personnels” avec “un ton sensationnaliste qui ne contribue en rien à régler le problème”.

Le gouvernement brésilien reste ouvert au dialogue, sur la base de faits objectifs et du respect mutuel”, a écrit le président d’extrême droite. “La suggestion du président français selon laquelle les affaires amazoniennes soient discutées au (sommet du) G7 sans la participation de la région évoque une mentalité colonialiste dépassée au 21e siècle”.

Le président brésilien relève au passage que le président Macron, qui l’avait interpellé sur Twitter, a posté “des photos fausses”, le chef de l’Etat français ayant publié une image de forêt en feu prise par un photographe décédé en 2003.

“Notre maison brûle. Littéralement. L’Amazonie, le poumon de notre planète qui produit 20% de notre oxygène, est en feu. C’est une crise internationale. Membres du G7, rendez-vous dans deux jours pour parler de cette urgence”, avait écrit le chef de l’Etat français alors que l’Amazonie est en proie à d’importants incendies.

14 COMMENTS

  1. Cet été, 120 000 km2 de forêt ont brûlé en Sibérie. Avez-vous entendu Macron dire un mot à ce sujet ?
    Pendant que Macron se comporte d’une façon méprisable avec le président du Brésil, Israël envoie des secours et des avions pour aider à lutter contre les incendies dans la forêt amazonienne. Que fait la France pour aider à part blablater vainement ?
    Marre de ce président pusillanime !

  2. @ Franck,
    Je pense qu’il est inutile d’essayer de dialoguer avec un internaute obtus, enfermé dans ses certitudes.
    Comme vous ne me ferez pas changer d’avis et que vous êtes persuadé que vous détenez la vérité absolue, il est inutile de continuer à blablater dans le vide.
    Les trolls agissent souvent comme vous, d’où mon accusation que je ne regrette pas.
    Dommage, si vous lisez bien ma dernière réaction, j’avais abordé des sujets qui méritaient une réponse.
    Je maintiens que la couche d’ozone qui devait provoquer la fin du monde en l’an 2000 a disparu un beau matin sans que l’on sache pourquoi, et les prophètes de malheur se sont tus; on aimerait savoir pourquoi.
    C’est ce même terrorisme intello-écolo-stalinien qui sévit sur la planète où il est interdit d’émettre le moindre doute sur les certitudes dont nous sommes abreuvés, LA PREUVE…..

  3. Monsieur, votre tentative de me “démasquer” comme “troll” est lamentable et dénote plutôt votre incapacité à développer une argumentation scientifique cohérente. que vous alliez chercher les très anciennes élucubrations de monsieur Allègre dans un domaine qu’il ne connait pas prouve que vous n’avez pas d’élément sérieux à opposer à ceux qui alertent sur le dérèglement climatique. En fait ce qui vous gêne c’est que j’intervienne sur ce site dans un sens différent de votre ronronnement autosatisfait; en fait vous voudriez exercer une censure et un terrorisme intellectuel, tout ça ne vole pas très haut. Personnellement je n’ai pas envie de débattre avec quelqu’un qui, incapable d’argumenter lance des accusations de style stalinien

  4. @ Franck,
    C’est le Micron qui estime que la France est une “puissance amazonienne” et cela n’engage que lui.
    Bizarre que vous reprenez cette ineptie pour en faire une réalité qui n’existe que dans votre esprit.
    Concernant le “Mercosur” je pense que vous dites le contraire de la réalité, ce serait plutôt :
    Si la France veut pénaliser Bolsonaro, c’est l’Espagne qui pourra utiliser son droit de veto et non l’inverse.
    Il est faux d’écrire comme vous le faites, que la totalité de la communauté scientifique connait les causes des dérèglements climatiques, sinon, cela se saurait.
    Entre votre position apocalyptique et le scepticisme de certains, nous sommes en droit de douter de ceux qui pensent détenir la vérité et qui traitent comme des malades mentaux ceux qui ne les croient pas ou qui émettent des doutes sur leurs affirmations.
    Rappelez-vous de Claude Allègre qui s’est fait allumer par ses “opposants” au prétexte qu’il avait émis des doutes sur certains résultats émanant d’analyses/mesures qu’il contestait.
    Enfin, vous souvenez-vous de la fameuse couche d’ozone qui allait emporter la planète en l’an 2000, et qui a disparu subitement sans que l’on sache pourquoi; tous les prophètes de malheur sont devenus muets.
    Pour être tout à fait franc, je pense que vous opérez masqué sur ce site pour mettre le doute à certains commentaires que vous avez le droit de ne pas partager; une espèce de troll en quelque sorte…

  5. un problème non identifié dites vous? alors que toute la communauté scientifique en connait les causes , en particulier la déforestation, mais libre à vous de croire les charlatans climatosceptiques, alors que l’on enchaine les canicules , les fontes de glacier et les records de chaleur. En tant que puissance amazonienne la France a son mot à dire sur la destruction d’une forêt qui absorbe l’équivalent de tous les rejets de CO2 des USA soir 20% du total mondial. d’autre part si la France met son veto sur le Mercosur l’Espagne ou tout autre pays ne pourra s’y opposer. Je ne vais pas critiquer une position correcte sous prétexte qu’elle est défendue par Macron.En Israël aussi une vision purement économique et à court terme prépare des catastrophes écologiques reliées à la prospection gazière et cela à quelques kilomètres des plages de Tel Aviv et de Natanya

  6. @ Franck,
    Bolsonaro a le droit de prendre les décisions qui lui conviennent dans son pays, il a été élu pour cela, et il n’a pas de comptes à rendre au Micron l’arrogant qui ne s’est pas gêné de le traiter de “menteur” ce qui est un peu fort de café (du Brésil) !
    A l’époque de Lula, c’était mieux ? L’Amazonie respirait mieux ?
    Concernant le “Mercosur” le Micron n’a pas les moyens à lui seul de “punir” Bolsonaro, il s’agit d’une déclaration faite pour la frime, pour la galerie, de la communication valorisante à peu de frais.
    D’ailleurs, l’Espagne a déjà fait part de sa désapprobation pour cette déclaration.
    En fait, c’est la position sceptique de Bolsonaro sur le climat qui emm…bête beaucoup de monde, en plus de qualifier ce dirigeant de “populiste/d’extrême droite” par l’Agence France Propagande et des torchonistes idéologues obtus.
    Le changement climatique nous concerne tous, mais à condition qu’il soit identifié clairement, et que les solutions proposées soient conformes à la situation réelle, ce n’est pas le cas actuellement.
    Autrement, nous serons encore sous le règne de la pensée unique, des slogans bidons, du lynchage pour divergence de vue, et surtout, d’avoir à faire à des non solutions et des décisions efficaces, à un problème dramatique.
    Comment proposer des solutions à un problème non/mal identifié ????

  7. @ Frank,
    C’est très bien d’accuser Bolsonaro d’être un dirigeant dangereux pour son pays et la planète, encore faut-il argumenter vos accusations qui ressemblent à des slogans dont nous sommes plus que saturés.
    Il faudra encore nous expliquer comment le Micron l’a tapé au portefeuille.
    Ras le bol de ces “réactions” basées sur des accusations non prouvées.
    Revoyez votre copie, cherchez des preuves et des arguments à vos accusations, et nous pourrons échanger en toute sérénité, sans parti pris, et sans arrière-pensée…..

    • Bolsonaro a clairement affirmé son intention de s’attaquer aux réserves indiennes et de laisser libre champ aux éleveurs et agriculteurs.ce sont des faits attestés et ce ne sont pas des slogans.Quant au refus du Mercosur par Macron il s’agit bien d’une attaque au portefeuille (en particulier des lobbies agricole brésilien). je vous signale que le Mercosur est un traité qui prévoit des engagements en matière écologique .Si l’écologie et le changement climatique ne vous concernent pas c’est votre problème.

  8. Bolsonaro est un individu dangereux pour son pays et pour la planète et ce n’est pas parce qu’il fait des risettes à Bibi que ça change quelque chose. Macron a bien fait de le taper au portefeuille

  9. Damran, avez-vous remarqué qu’il s’en prend toujours aux présidents amis d’Israël?
    TRUMP, BOLSONARO, SALVINI, de temps en temps à ORBAN
    ROSA

    • @ ROSA,
      Vous avez complètement raison, la donneuse de leçons vise toujours les mêmes “populistes”.
      Voilà des décennies que les Roquets d’Orsay façonnent la politique arabe de la France en s’en prenant de façon inamicale aux USA, à Israël et à tous ceux qui leur sont proches.
      Souvenez-vous que lors de la Guerre du Golfe, Chirac qui a refusé d’y participer, et c’était son droit le plus absolu, avait essayé de coaliser des pays contre George W. Bush.
      Le Micron fait la même chose, essayer de mobiliser des nations contre TRUMP dans l’espoir de sauver l’accord voulu et signé par le calamiteux Obama, qui sert en fait, sa volonté de ne pas perdre les investissements français chez les mollahs; l’usine Peugeot est plus importante à ses yeux, que la sécurité d’Israël et la libre circulation dans le Détroit d’Ormuz pris en otage par les terroristes de Téhéran.
      Voilà où nous en sommes avec cette politique menée par des dégénérés qui ne comprennent rien aux problèmes géostratégiques auxquels ils ne comprennent toujours rien.
      Enfin, le Micron ne se rend même pas compte qu’en agissant comme il le fait, il renforce le camp des Cinglés de Dieu de Téhéran, qui tôt ou tard, vont rejeter ses gesticulations débiles…..

  10. C’est curieux ce macron pourquoi n’est-il pas aussi virulent avec l’Iran qui veut détruire Israël?
    Il pense encore et (il est le seul) à croire qu’il est un puissant président?
    Il ne traite pas les terroristes iraniens de menteurs
    ROSA

  11. Comme d’habitude, le Micron continue à jouer le tube préféré de la France, la plus grande donneuse de leçons de la planète, c’est tellement facile de faire des déclarations bienveillantes, sans suite.
    Pendant que l’Amazonie brûle, la France flambe d’autres feux bien connus, à commencer par ceux provoqués par les “Gilets Jaunes” qui continuent leurs manifestations depuis bientôt un an; du jamais vu.
    Par contre, il est choquant de lire sur ce site “Président d’extrême droite” en parlant de Bolsonaro.
    Ce genre de qualificatif est utilisé à outrance par l’Agence France Propagande qui ne rate jamais une occasion de le placarder, lui et Salvini, le Quai d’Orsay surveille ces attaques de près.
    Il est temps que le Micron se calme et cesse de se prendre pour le nombril du monde, la France n’est plus ce qu’elle était, mais comme c’est un pays où il faut six mois pour changer une ampoule, il faut beaucoup de temps pour que les évidences parviennent à ce micro président et à sa clique.
    Il faut voir les chaines d’infaux en continu, leurs programmes entiers sont consacrés au cirage de pompes, on se croirait dans la Chine de Mao, à la grande période du culte de la personnalité stalinienne….

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.