Enrico Macias, les tubes inoubliables

Né le 11 décembre 1938 à Constantine (Algérie), Enrico Macias est un musicien, un compositeur et un acteur français.

De son vrai nom Gaston Ghrenassia, il est le fils de Suzanne Zaouch et de Sylvain Ghrenassia, musicien de malouf (musique traditionnelle arabo-andalouse). Baigné dans l’univers de la musique dès son plus jeune âge, il apprend le violon mais aussi la guitare. En 1961, Enrico Macias et sa famille fuient l’Algérie et s’installent à Argenteuil (France).

Le jeune musicien court les cabarets parisiens. Très vite Gilbert Bécaud lui propose d’assurer la première partie d’un de ses concerts. En octobre 1962, Enrico Macias participe à l’émission Cinq colonnes à la une, et y interprète Adieu mon pays, une chanson composée lors de son exil. C’est le début du succès. En 1963, il sort un autre tube Enfants de tous pays issu de son premier album. Il enchaîne ensuite avec : Paris tu m’as pris dans tes brasLes filles de mon pays… En 2003, Enrico Macias renoue avec son enfance avec l’album Oranges amères, puis en 2010, en collaboration avec son fils, il sort Voyage d’une mélodie. Ses chansons s’étant exportées dans le monde entier, l’ONU le nomme Chanteur de la paix, en 1980. 17 ans plus tard, il devient Ambassadeur itinérant pour la paix et la défense de l’enfance.

Amoureux depuis toujours de Suzy Leyris, il l’épouse en février 1963. De leur union naissent deux enfants, Jocya et Jean-Claude. Il perd sa femme en 2008 après 45 ans de mariage.

www.femmeactuelle.fr

11 déc. 2018 Archive INA

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.