Embouteillages et pollution: Tel-Aviv épinglée (WWF)

0
116

Tel Aviv face au défi des embouteillages et de la pollution plastique du littoral www.israelscienceinfo.com

Voilà qui remet les pendules à l’heure. Tel Aviv, la ville des fêtards et des start-ups vient d’être épinglée pour l’aggravation de la pollution atmosphérique due aux embouteillages et pour la pollution de ses plages et des côtes par le plastique.

En effet, une nouvelle étude du WWF pointe une mauvaise gestion des déchets plastiques dans les pays méditerranéens, parmi lesquels Israël. « Tous pays confondus, chaque année 570 000 tonnes de plastiques atterrissent dans la mer Méditerranée, soit l’équivalent de 33800 bouteilles en plastique par minute », indique l’ONG vouée à la protection de l’environnement.

Le littoral de la Cilicie turque se trouve en première position des côtes méditerranéennes les plus polluées, avec une accumulation quotidienne moyenne de 31,3 kg de déchets plastiques par kilomètre.

Derrière elle, la côte de Barcelone, avec 26,1 kg de résidus par kilomètre, suivie de près par Tel Aviv, avec 21 kg.

Selon le rapport de WWF, la quantité de déchets plastiques produite chaque année dans l’ensemble de la Méditerranée est estimée à 24 millions de tonnes. Pour lutter contre cette pollution, l’ONG conseille de ne jamais laisser de détritus derrière soi, « ni dans la nature, ni en ville. Une grande partie d’entre eux finissent dans la mer ».

« Prenez votre propre bouteille d’eau, n’utilisez pas de pailles ou de gobelets jetables. Les articles en plastique à usage unique ont une durée de vie de quelques minutes mais ont besoin de centaines d’années pour se décomposer, cette pollution cause beaucoup de dégâts au milieu marin », indique le WWF.

Ela Recycling : bientôt 100% de bouteilles recyclées ?

Pourtant en Israël 80 % des bouteilles entre 100 et 1500 ml sont recyclées. Un résultat obtenu en seulement 15 ans grâce à la loi sur les consignes. En Israël chaque bouteille a une consigne de 30 cents de shekels. Des cages grillagées sont installées dans tout le pays pour y déposer les bouteilles en plastique.

Nehama Ronen, Ela Recycling Corporation

Nehama Ronen, Ela Recycling

L’organisation israélienne Ela Recycling Corporation, dirigée par Nehama Ronen, qui reçoit 2 à 3 millions de bouteilles de tout Israël dans les décharges qui accueillent aussi du verre et des cannettes.

« Tout est une question d’habitude et d’éducation« , souligne Nehama Ronen, « les Israéliens pensent recycler davantage qu’ils ne le font vraiment. Nous vivons dans un pays aux nombreux enjeux, où les priorités sont pour l’essentiel sécuritaires ».

Pour frapper fort, Ela a placardé dans toute la ville le portrait géant du chef du mouvement terroriste Hezbollah qui se cache quelque part au Liban et qui a donc de bonnes raisons de ne pas recycler ses bouteilles… ce qui n’est pas le cas des israéliens libres de leur allées et venues.

Ainsi Ela a réussi à attirer l’attention sur l’importance des actions citoyennes pour le recyclage des bouteilles en plastique, et du bon vouloir de chacun. Prochain objectif : récupérer la totalité des bouteilles recyclables à travers le pays.

Source i24

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.