Hannah Szenes: une héroïne juive honorée en Slovénie?

Plusieurs centaines de soldats israéliens, ensemble avec des soldats des armées hongroise, slovène, croate et britannique, ont rendu hommage à Hannah Senesh, pilote et poétesse juive qui aurait eu 100 ans aujourd’hui. IIs ont refait le saut des partisans, en Slovénie, à quelques mètres du saut original auquel Hannah avait participé.
Née en Hongrie, Hanna émigre en Palestine mandataire en 1939 à l’âge de 16 ans et rejoint la Haganah. Pendant la Seconde Guerre mondiale, elle est l’un des 37 juifs qui suivent l’entraînement spécial britannique pour être parachutées ou infiltrées en Europe afin de tenter de sauver les Juifs et servir d’agents de liaison avec l’armée britannique. Elle sera parachutée en Yougoslavie, avec deux collègues masculins.
En touchant le sol, ils apprennent que les Allemands ont déjà envahi la Hongrie. Les deux hommes interrompent la mission, qu’ils jugent trop dangereuse. Elle continue seule et se dirige à pied vers la frontière hongroise pour y rencontrer des partisans. Mais à la frontière elle est capturée, torturée – elle ne révélera aucun détail de sa mission – et finalement fusillée par les nazis. Plus tard, son corps sera ramené en Israël pour être enterré au cimetière du Mont Herzl.
En Israël, c’est une véritable héroïne, un exemple de bravoure. Pas une ville qui n’ait pas sa rue Hanna Sanesh et ses très beaux poèmes retrouvés dans son journal sont étudiés dans toutes les écoles du pays.
Et mis en musique. Dont l’un des plus connus Eli Eli, que l’on entend dans la Liste de Schindler et fut chanté au parlement européen le jour du souvenir de l’holocauste.

Nathalie Sosna-Ofir

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.