The funeral of Ariel Shttuzpik who was killed earlier today in a terror attack when two explosions at two bus stops one at the entrance to Jerusalem and one in Ramot left one person killed and at least another 13 injured. Photo by Yonatan Sindel/Flash90 *** Local Caption *** כניסה ירושלים פיגוע דם כניסה לעיר הלוויה אריאל שצופק מטען חבלה

Un adolescent israélo-canadien tué dans l’attentat à la bombe de Jérusalem inhumé

Des centaines de personnes en deuil assistent aux funérailles de la victime du terrorisme Aryeh Schupak au cimetière de Har Hamenuchot alors que les forces de sécurité verrouillent la ville à la recherche des auteurs

Des centaines de personnes en deuil ont assisté mercredi soir aux funérailles d’Aryeh Schupak, l’étudiant israélo-canadien de la yeshiva de 16 ans qui a été tué dans un attentat terroriste à Jérusalem dans la matinée.

Aryeh Shtsupak, 16 ans, tué dans un attentat à la bombe à l'entrée de Jérusalem, le 23 novembre 2022. (Autorisation)

Aryeh Shtsupak, 16 ans, tué dans un attentat à la bombe à l’entrée de Jérusalem, le 23 novembre 2022. (Autorisation)

Son cortège funèbre est parti du quartier de Har-Nof vers le cimetière de Har Hamenchot.

הלוויתו של אריה שצ'ופקPersonnes en deuil aux funérailles d’Aryeh Schupak( Photo: Shalev Shalom )

Schupak a été mortellement blessé dans l’explosion d’une gare routière près de l’entrée de la ville et a succombé à ses blessures peu de temps après.
Une autre personne a été grièvement blessée dans l’attaque et plus de 20 autres ont été blessées à des degrés divers. Un camarade de classe de Schupak a également subi des blessures modérées à graves lors de l’attaque.

Les autorités pensent que la conception de la bombe correspond à celle d’un autre explosif qui a explosé environ 30 minutes plus tard dans une autre partie de la ville, les deux ont été activés à distance.
Retenant ses larmes, le père de l’adolescent, le rabbin Moyshi Schupak, a fait ses adieux sincères à son fils.

זירת האירוע בירושליםImage de l’attentat à Jérusalem( Photo: Yoav Dudkevitch )

Le député Itamar Ben Gvir, l’ancien maire de Jérusalem Nir Barkat et le grand rabbin de Har Nof David Yosef faisaient partie des dignitaires présents aux funérailles.

Le Premier ministre canadien a condamné jeudi « dans les termes les plus forts » l’attentat terroriste commis dans la matinée à Jérusalem, qui a causé la mort d’Aryeh Schupak, 16 ans, qui avait la nationalité israélo-canadienne.

« C’est avec immense tristesse que j’ai appris le décès d’un jeune Canadien dans un attentat terroriste à Jérusalem, et j’envoie mes sincères condoléances à sa famille et à ses amis. Je pense aussi aux blessés. Le Canada condamne cette violence dans les termes les plus forts », a réagi le Premier ministre canadien, Justin Trudeau.

Selon les évaluations préliminaires des responsables de la sécurité, plusieurs auteurs auraient été impliqués dans l’attaque qui semblait avoir été planifiée longtemps à l’avance sans direction externe ou descendante d’un groupe terroriste.

זירת האירוע בשכונת רמותLieu de la deuxième attaque à Ramot ( Photo : AFP )

Il semblait que la cellule était familiarisée avec la zone et avait fait des repérages avant de choisir l’heure et le lieu exacts de l’attaque afin de maximiser les pertes.
La charge explosive elle-même était relativement petite mais densément remplie de clous et d’éclats métalliques qui ont causé la majeure partie des dégâts. Une autre charge explosive a explosé environ 30 minutes plus tard au carrefour Ramot de Jérusalem alors que les services d’urgence étaient toujours sur les lieux.

Les autorités israéliennes enquêtent pour savoir si la cellule est entrée en Israël depuis la Judée Samarie mais n’ont pas exclu la possibilité que les auteurs puissent également être des résidents de Jérusalem-Est.

JForum avec Haïm Golditch  Ynet et fr.timesofisrael.com

Les funérailles d’Aryeh Shtsupak mort dans une attaque terroriste à un arrêt de bus à l’entrée de Jérusalem, le 23 novembre 2022. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)

2 Commentaires

  1. Courage, encore 2 ans de terrorisme contre Israel a subir, avant que Trump revienne au pouvoir et rétablisse le calme qu’il y avait en Israel quand Trump était au pouvoir.

  2. Quel représentant de la minorité arabe en Israël daigne exprimer publiquement son indignation devient ce meurtre gratuit? Le sang des Juifs ne vaut pas cher. C’est chacun pour soi et Dieu pour tous, ou tues ou soit tué par les autres? Pendant que ce jeune Juif n’a plus la vie devant lui, les arabes font probablement la fête et les criminels courent toujours. Quand ils seront attrapés, ils vivront dans une prison 5 étoiles, dans le grand luxe grâce aux salaires versés par l’ AP, pour services rendus à la bonne cause des squatters arabes de la Terre Juive. En Russie ou en Chine, ces super pays des Droits de l’ Homme, ils seraient condamnés à mort et exécutés sur le champ. Elle est pas belle la vie des Juifs en Israël?

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.