Pour la première fois depuis 1967, une force blindée israélienne a pénétré le territoire syrien

Hier, mercredi 20 septembre, une force israélienne couverte d’armes lourdes est entrée sur le territoire syrien dans une démarche sans précédent depuis 1967.

Selon ce que rapporte la page Facebook d’Al-Rasd, tandis que Shuha cite des sources privées dans le Golan syrien, Tsahal a délibérément ouvert la porte séparant Majdal Shams des terres syriennes sur le plateau du Golan.

Les sources ont expliqué que les forces israéliennes sont entrées dans une profondeur de plusieurs dizaines de mètres, renforcées par des chars et des bulldozers.

Les sources ont souligné que cette étape, et depuis cette porte en particulier, n’avait pas été franchie depuis la guerre de 1967, pendant le séjour en territoire syrien, les bulldozers ont construit une route à partir de la porte et sont restés à des dizaines de mètres de profondeur avec les chars jusqu’à ce moment. 

La vidéo montrait le mouvement de véhicules militaires israéliens, notamment des chars et des véhicules blindés, à l’intérieur du territoire syrien sans aucune réaction de l’armée syrienne.

Israël affirme qu’il ne permettra pas à l’Iran de s’installer dans ses frontières nord et d’établir le Hezbollah 2 en Syrie.

Ces dernières années, Israël a lancé des centaines de frappes aériennes et de missiles en Syrie, dirigés, selon lui, contre la présence iranienne.

Le magazine américain Newsweek a révélé un document des services de renseignement selon lequel l’Iran aurait préparé une unité armée composée de milliers de combattants de plusieurs nationalités, capable de mener des attaques contre les forces américaines en Syrie et en Israël.

Un responsable d’une agence de renseignement affiliée à un pays allié des États-Unis a déclaré que la division, que l’Iran appelle « Imam Hussein », est liée à la Force Qods des Gardiens de la révolution iraniens et dispose de fortes capacités.

Le responsable a ajouté que la division armée de l’Imam Hussein a mené des attaques avec des armes à guidage de précision, des drones d’attaque et d’espionnage et des armes légères contre la garnison militaire américaine dans le sud-est de la Syrie, dans la région d’al-Tanf, en octobre 2021.

Le responsable a confirmé que la division avait lancé des attaques contre Israël en janvier 2019, à l’aide de missiles sol-sol, une attaque à la roquette en juin 2019 et une tentative de frappe de drone en août 2019, que l’armée israélienne aurait interceptée.

Selon le document, des attaques supplémentaires sont prévues contre les deux alliés, tandis qu’une source du renseignement a indiqué que la division prépare et mobilise des capacités afin qu’elles puissent constituer une menace pour les forces américaines en Syrie et en Israël.

JForum.fr

La rédaction de JForum, retirera d'office tout commentaire antisémite, raciste, diffamatoire ou injurieux, ou qui contrevient à la morale juive.

S’abonner
Notification pour
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires