Au début du mois prochain, Christian Estrosi devrait annoncer de nouvelles mesures d’accompagnement et de soutien pour le commerce. [DR]

CORONAVIRUS: À NICE, CHRISTIAN ESTROSI PLAIDE POUR UNE RÉOUVERTURE DES COMMERCES DÈS LE 27 NOVEMBRE

Alors que l’épidémie de Covid-19 semble très légèrement marquer le pas dans la Métropole Nice-Côte d’Azur (avec un taux d’incidence de 266 cas pour 100 000 habitants, contre 465 cas pour 100 000 habitants à Lyon), Christian Estrosi s’est adressé à ses administrés, ce lundi soir.

Sur Facebook, le maire de la capitale azuréenne a appelé à la réouverture des commerces dès le 27 novembre, si la situation sanitaire le permet.

VERS DE NOUVELLES MESURES DE SOUTIEN AUX COMMERCES

«Il y a malheureusement des situations très préoccupantes chez les indépendants et certains commerçants qui n’ont aucun revenu personnel mais doivent s’acquiter de leurs charges et de leurs loyers, a justifié l’élu. Je mesure leur angoisse et j’appelle le gouvernement à les accompagner par des mesures particulières (…). Il faut tenir bon, sans relâchement, avec pour seul objectif de sauver nos commerces et les fêtes de fin d’année».

Samedi dernier, environ 3.000 personnes (dont de nombreux commerçants) avaient manifesté à Nice pour dénoncer les conséquences du confinement sur l’économie locale.

Au début du mois prochain, Christian Estrosi devrait annoncer de nouvelles mesures d’accompagnement et de soutien pour le commerce.

VILLAGE DE NOËL ANNULÉ ET DEMANDE DE REPORT D’UN MOIS DES SOLDES D’HIVER

Ce lundi soir, Christian Estrosi a également demandé «le report d’un mois des soldes d’hiver afin de ne pas aggraver davantage les pertes liées à cette période».

Si l’incontournable Village de Noël ne sera finalement pas installé sur la Place Massena et les Jardins Albert 1er, comme le veut la tradition, les décorations seront présentes «partout dans la ville et dans chaque quartier pour que Nice brille de mille lumières».

L’élu a également demandé à l’Etat une harmonisation des règles applicables aux commerces niçois et monégasques afin de mettre fin à «un sentiment d’injustice» ressenti dans la capitale azuréenne alors que la principauté voisine n’est pas soumise au confinement.

En attendant les fêtes de fin d’année, Christian Estrosi a appelé ses administrés à ne pas se relâcher et à «continuer de respecter les règles de distanciation sociale et les mesures de confinement. Cela peut nous permettre d’espérer d’aborder les fêtes de manière plus joyeuse», a-t-il conclu.

https://www.cnews.fr/france/2020-11-16/coronavirus-nice-christian-estrosi-plaide-pour-une-reouverture-des-commerces-des

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.