Covid-19 : le reconfinement en Israël, signe d’une deuxième vague dans le monde

Covid-19. La deuxième vague est-elle arrivée dans le monde ? Alors qu’un reconfinement entre en vigueur en Israël et à Jakarta, des mesures plus strictes ont été prises en Autriche et en Angleterre, où le nombre de nouveaux cas explose.

Publié par Paris-Normandie PUBLIÉ LE 15/09/2020 À 04:50 MIS À JOUR LE 15/09/2020 À 04:50

Redoutée dans le monde entier, la deuxième vague de la pandémie de coronavirus a pris de la consistance : le terme a été officiellement employé en Autriche, Israël a décidé de se confiner à nouveau et une stricte limitation de rassemblement entre en vigueur lundi en Angleterre.

En Israël, le taux d’infection dans le pays est à la hausse avec actuellement 153 217 cas de Covid-19, dont 1 163 décès, pour une population de neuf millions d’habitants. Selon les données collectées par l’AFP, l’État hébreu est le 2e pays au monde ayant enregistré le plus de cas de nouveau coronavirus par habitant au cours des deux dernières semaines après Bahreïn.

Il est du coup devenu dimanche soir le premier pays fortement affecté par le coronavirus à réimposer un confinement national, d’au moins trois semaines.

Le confinement entrera en vigueur à partir de vendredi pour la fête de Rosh Hashana (Nouvel an juif), se poursuivra pendant Yom Kippour et se terminera au dernier jour de Soukkot, vers le 9 octobre, ont précisé les autorités.

Un nouveau confinement, du moins partiel, entre également en vigueur lundi à Jakarta, en proie à une forte aggravation de l’épidémie trois mois après la levée des restrictions.

La deuxième vague déferle aussi au Royaume-Uni : plus de 3 500 nouveaux cas du Covid-19 avaient été enregistrés dans le pays vendredi, selon les chiffres du gouvernement, soit le pire bilan quotidien depuis le 17 mai.

Et le taux de reproduction (dit « R ») se situe désormais entre 1 et 1,2, soit au-dessus du niveau entraînant une accélération des contaminations.

Depuis hier, il est donc interdit de se réunir à plus de six personnes issues de foyers différents en Angleterre (mais pas dans les autres provinces du Royaume-Uni). Cette restriction s’applique à l’intérieur comme à l’extérieur, à l’exception des écoles, lieux de travail, des mariages ou funérailles.

À partir de ce mardi, ce sont toutes les rencontres entre amis ou familles qui sont interdites à Birmingham, la deuxième ville la plus peuplée du Royaume-Uni, selon une décision des autorités locales. Les habitants peuvent toujours se rendre dans les cafés, restaurants ou magasins mais ne peuvent rencontrer d’autres personnes de foyers différents.

Record d’infections en République tchèque

En Autriche, où la deuxième vague est devenue une réalité, selon le chancelier autrichien Sebastian Kurz, les masques, déjà obligatoires dans les supermarchés et les transports, le sont désormais dans tous les magasins et tous les bâtiments publics autrichiens.

Même inquiétude en République tchèque, qui a recensé pour la troisième journée consécutive un record d’infections samedi, avec 1 541 nouveaux cas, selon le ministère de la Santé.

Ce pays de 10,7 millions d’habitants est désormais un des trois États membres de l’Union européenne où la progression quotidienne du virus est la plus rapide, après la France et l’Italie. Ces deux derniers pays effectuent cependant deux fois plus de tests de dépistage.

En France, le cap symbolique des 10 000 nouveaux cas en 24 heures a été franchi samedi, un record depuis le lancement des tests à grande échelle dans le pays.

https://www.paris-normandie.fr/actualites/monde/covid-19-le-reconfinement-en-israel-signe-d-une-deuxieme-vague-dans-le-monde-NA17240683

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.