Jérusalem: une famille échappe à un lynchage en allant au Kotel

« Nous avons vu la mort devant nous car ces jeunes avaient la haine dans les yeux », explique un habitant de Beit Shemesh qui a échappé mercredi par miracle à une tentative de lynchage en se rendant au Kotel. Sim’ha, son épouse et leur bébé se rendaient au Kotel pour fêter l’anniversaire de mariage du couple.

L’application Waze a mené le conducteur vers le quartier d’A-Tur. Quelques dizaines de mètres plus loin, un groupe de jeunes arabes qui étaient sur le trottoir a aperçu le véhicule et surtout le conducteur à l’apparence juive orthodoxe.

L’un d’eux siffla alors pour appeler ses amis et en une fraction de secondes ce fut une pluie de pierres et de blocs de pierres et même une tentative d’ouvrir les portes de la voiture pour en extraire les passagers dont le sort aurait été scellé. Fort heureusement, le conducteur avait eu le temps de verrouiller les portes.

Au milieu des cris de panique de l’épouse et des pleurs du bébé, Sim’ha a réussi à alerter la police tout en tentant d’extraire le véhicule de la foule haineuse pour s’enfuir.

La police est rapidement arrivée sur les lieux et a aidé la famille terrifiée à reprendre son chemin, pas vers le Kotel mais vers l’hôpital, car la jeune maman a été en état de choc et légèrement blessée par les chocs subis par le véhicule et les tentatives de son mari de manœuvrer pour s’enfuir.

Le député Itamar Ben-Gvir a réagi à cette nouvelle agression antijuive en plein Jérusalem : « Cette incurie doit impérativement prendre fin une fois pour toutes. Cette fois-ci cela s’est bien terminé par miracle mais une prochaine fois, la fin pourrait être tragique. C’est ainsi lorsque la souveraineté n’est pas appliquée sur le terrain. Si  dans un quartiers jouxtant  le Kotel il n’y a pas suffisamment de présence policière pour répondre immédiatement aux terroristes, c’est que la situation dans le pays est encore plus grave que ce que l’on imaginait ».

Photo sans crédit

1 COMMENTAIRE

  1. C’est bien vrai. La situation est inadmissible. Si Israël ne montre pas son autorité et sa détermination, la tranquillité va disparaître dans les villes mixtes. Que faire ? Faudra-il former des milices juives pour se confronter aux agressions arabes en Israël. Le député Itamar Ben-Gvir est une chance pour l’état d’Israël. Tôt ou tard les choses se détériorent si rien est fait.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.