Comment l’ultra-droite s’est pris une monstrueuse râclée

10
2017

Depuis samedi 1er décembre, circule sur la toile une vidéo reflétant un pugilat entre l’extrême-droite nationaliste d’une part, dont la plupart ont usurpé la casaque jaune et qui recule par crainte, et d’autre part, un groupe qualifié “d’anti-Fa” (anarchistes antifascistes, souvent provos et casseurs, parfois jouant les”justiciers masqués” comme ici). 

Dans le déroulement de l’action, on voit clairement que le groupe d’extrême-droite (à gauche de l’écran) recule de façon évidente, et une sorte de “leader” se détacher sur l’écran, comme protégé par deux sbires, après avoir mal encaissé une série de directs du droit et du gauche d’un autre vis-à-vis, puis qui s’écarte légèrement, jusqu’au moment où, un gilet jaune s’approche de lui furtivement sur sa droite et lui décoche un crochet tel qu’il s’effondre k.o, terrassé, les quatre fers en l’air.

On peut croire que cet adversaire s’est fait oublier dans la foule (un précédent roue de coups la tête de l’homme au centre, qui s’avance trop dangereusement), en portant le même gilet jaune que les casseurs d’extrême-droite. Il s’est dissocié du groupe des autres “Anti-Fa” par ce subterfuge : les agresseurs des néo-fascistes en reculade, en effet, sont en tenue “sport”, mais évitent, pour la plupart de se fondre en jaune, dans le mouvement désormais célèbre par ses dérives anti-sociales et la désorganisation qu’il sème dans le pays, contre les symboles de la Nation (profanation choquante de l’Arc de Triomphe). Bref, l’agresseur de l’homme par-terre s’est vraisemblablement infiltré tout près et sans crier gare, du groupe nationaliste et a abattu une de ses têtes comme une représentation de guignol à la fête foraine ou au bowling.

L’individu déséquilibré, mais de corpulence assez lourde, qui plie sous un seul coup de poing (après une série qui l’a rossée) n’est autre que le chef du Parti Nationaliste français, rebaptisé ainsi depuis la dissolution du plus vieux parti d’extrême-droite française, l’Oeuvre Française, autrefois dirigée par Pierre Sidos. L’homme qui l’a longtemps épaulé, et lui a succédé en 2012, est celui qui passe à l’image : Yvan Benedetti. Celui-ci déclarait aux funérailles de Robert Faurisson, que le négationniste gisant était un : “« Hérault (sic) des temps modernes qui aura marqué la 2ème moitié du XXè siècle ».

Outre qu’on se rend compte que le chef des nationalistes antisémites ne sait pas rédiger correctement un message en français (Héraut pour “héros”) et qu’il incarne surtout un fascisme pour incultes ignorants de leur propre langue, on se dit qu’on ne peut avoir tous les dons, mais qu’il aurait au moins pu compenser son niveau scolaire lamentable par une certaine résistance aux coups dans la rue. Ce n’est pas le cas non plus.

Quand on ne sait ni se battre ni lire ni écrire, mais qu’on se veut un Gaulois au-dessus de la mêlée, on se débrouille pour se constituer une garde noire suffisamment campée sur ses deux pieds, qui portera le chef sur un bouclier, lui permettant de surplomber le chaos et par la même occasion de l’éviter (le KO debout).

Mais on comprend mieux ce qui s’est, vraisemblablement passé, en relisant les mugissements de ces féroces soldats et les plaintes douloureuses de ses partisans : si quelques figures de proue comme Benedetti, Ryssen (à gauche de l’image), Thierry Gosselin se sont retrouvés en nombre insuffisant, face à un groupuscule déterminé à en découdre, c’est simplement, que la confusion s’est installée dans les troupes.

Ces groupes nationalistes habitués à circuler en bandes compactes et à former un bout de cortège d’une quinconce d’environ cinquante individus se tenant chaud, ne se sont, cette fois, pas donné rendez-vous, comme d’habitude (voir ci-dessous) au Rond-Point des champs Elysée, côté rue de Matignon (l’attrait du pouvoir, sans doute). C’est ce que préconisait Hervé Lalalin, dit Ryssen, sonnant l’hallali, la semaine précédente, avant un autre incident.

Si, donc, on en croit le Benedettiste surfant sous le pseudo de Vincent Florès, un sérieux couac serait à l’origine de cette débandade en bande mal organisée. Contrairement aux instructions habituelles, il y a un flottement dans les consignes. Ryssen, notamment (dont la rumeur dit qu’il aurait encaissé un coup de nun-tchaku, le 1er décembre, à un autre moment qui n’apparaît pas sur la vidéo), n’a pas diffusé de rendez-vous précis.

Il faut donc remonter une semaine plus tôt pour tenter de comprendre ce qui s’est passé : on suit la piste du message de ce négationniste antisémite professionnel, dans l’un des tweets ci-dessus : la semaine précédente, il est venu au rond-point de Champs-Elysées et l’incartade suivante va s’y dérouler. Comme nous l’avions alors décrit, un Juif du Collectif des Vigilants le reconnaît et marche droit vers lui, l’interpelle, en lui retournant les insultes habituelles de l’extrême-droite nazillonne pro-iranienne à l’égard des Juifs. Ryssen se masque le visage, peut-être, par crainte d’un mauvais coup, ou tout simplement, pour ne pas apparaître ou le moins possible, sur la vidéo qui se tourne.

 

On peut donc croire que l’une des causes de ce manque d’organisation ou flottement dans les consignes, du Parti Nationaliste ex-Oeuvre Française remonte à un élément déclencheur : le doute sur le point de rendez-vous désormais éventé, où on peut croiser un élément perturbateur Juif, qui va semer le trouble dans l’esprit pas si rationnel et encore moins “germanique”, de nos infortunés néofascistes, sans vraie discipline, qui combattent de façon désordonnée, sautillante, puis les fesses en l’air sur le parvis, la semaine suivante…

D’une façon ou d’une autre, la promesses faite huit jours plus tôt a été tenue par un concours de circonstance ; et pas par les acteurs redoutés, des Juifs issus d’un groupe quelconque, mais par un autre, qui pour le coup et sans le vouloir, [ou en le voulant parce que la vidéo de la provocation circule sur la toile et qu’il s’agit de retrouver ces éléments d’extrême-droite pour en découdre] va réaliser le souhait d’un tiers, après le décalage du prochain rendez-vous à la manifestation suivante…

Il est clair que les Juifs organisés sous un objectif communautaire de préservation et de protection, et les Anti-Fa d’autre part, ont peu, voire pas du tout de buts politiques communs, hormis la mise hors d’état de nuire de groupuscules d’extrême-droite qui défigurent la France. Il arrive même, comme lors des visites de Binyamin Netanyahu, ou lors d’autres climats insurrectionnels, cette fois antisémites, à l’été 2014, que les Anti-Fa rejoignent les rangs des Palestinistes les plus virulents. On n’a pas non plus de trace évidente ni de preuve d’une jonction avec les casseurs de synagogues de cet état-là.

Personne ne sait, non plus, si ni comment, des gens qui vont se trouver mêler au groupe anti-fasciste, ont cheminé jusque-là en parallèle du groupe nationalo-fasciste, s’ils l’ont approché au point de l’infiltrer. Néanmoins, l’effet de surprise semble total dans la déroute de leur chef, au moment où il s’effondre comme un château de mauvaises cartes.

Le chaos qui s’instaure en France au fil des semaines n’a rien de réjouissant. C’est au moins une guerre sociale sans merci, si ce n’est pas encore une guerre civile, les Balkans ou Beyrouth… Néanmoins, dans la plus parfaite confusion, il s’agit de ne pas perdre le nord, ni de vue nos ennemis (dont les ennemis ne sont pas forcément ni automatiquement nos amis en toute circonstance). Ce dont on s’aperçoit, c’est que des semeurs de troubles et des récupérateurs des Gilets Jaunes (les soit-disant “pacifistes”, mais qui suivent les casseurs en occupant les derniers rangs) comme l’extrême-droite nationaliste, manquent totalement de concentration pour attirer derrière eux les égarés du mouvement. Ils ne sont pas, non plus, assez solides pour tenir la façade sans se la faire démolir, face à un groupe déterminé.

Au moment de la dispersion de ce mouvement social, d’ici quelques semaines ou mois, tous ceux qui s’y seront incrustés pour le pourrir ne pourront en sortir la tête haute.

 

 

 

Par Gad, pour JForum

10 COMMENTS

  1. Macron le pro palestinien, pro mondialiste, pro migration musulmane envoie M. Le Moine signer le pacte de l’ONU sur les migrations.Non au pacte scélérat.
    Macron Lajoie doit démissionner.

  2. avant de se moquer et de prétendre à l’inculture de quelqu’un on se renseigne.. ça vous éviterez justement de passer pour des incultes.
    google est votre ami
    “Un héraut ou héraut d’armes est un officier de l’office d’armes, chargé de faire certaines publications solennelles ou de porter des messages importants. On le reconnaît généralement au tabard dont il est vêtu.”
    Faurisson a porté un message plus qu’important, ne vous en déplaise il n’est jamais trop tard pour s’y intéresser, assez difficile quand on est nourri par cette propagande des le biberon…

    • Ah aha ah, pauvres nationalistes aux petits pieds : encore une nouvelle preuve d’inculture tous les trois mots : “ça vous éviterez justement de passer pour des incultes.” Cela vous éviterait (conditionnel)… Un “héros des temps modernes” ne peut être confondu avec un “héraut du Moyen-âge”. Il a bien essayé de le dire comme s’agissant de quelqu’un qui ose ce que les autres craignent. Et il s’est planté comme il s’est ratatiné pendant la manif.

      Faurisson était un tocard de fac s’étant fait remarquer en tentant de passer une thèse d’histoire négationniste et en se faisant légitimement recalé pour mensonges éhontés, donc non reconnu. Il n’a pas monté que sur scène avec ce baltringue de Dieudonné, qui ne peut plus se présenter nulle part. Personnellement, je l’ai ma thèse. Monsieur l’admirateur du “héraut” se cache sous un pseudo et pense échapper à la Justice, comme les autres casseurs de ces derniers jours…

    • Sacré name. Je cherchais une immonde ordure sur ce site et vous êtes le lauréat. Je ne vous souhaite que du bien, comme par exemple de perdre vos enfants sous vos yeux, assassines par de braves types en uniforme noir.

  3. Chers amis ,
    Nous avons , nous Juifs , reçu la Thora de la main de D.ieu , celle décriée et jalousée depuis 3000 ans , où la vie sur cette terre est régie par des lois divines , dont celle qui prévaut dans toute société humaine organisée qui veut perdurer : Mettre des juges ( CHOFTIM ) pour juger les actions des hommes , et mettre des policiers (CHOTRIM )pour faire appliquer le jugement .
    Sans cela , AUCUNE VIE SOCIALE n’est possible , c’est la fameuse histoire de ‘Sodome et Gomorrhe ‘ que tout le monde connait , mais très mal comprise par les fachos et les dictateurs de tout poils

    Alors NON et NON : Cette prise de la bastille ( ou de l’Arc de triomphe , si vous préférez !! ) par le peuple déchaîné, est totalement immoral et doit être stoppé au plus vite .
    C’est l’expression des pires instincts , et cela va dans un très mauvais sens comme nous pouvons le constater de nos propres yeux; tout le reste , a savoir les pseudos-revendications exprimées avec violence aujourd’hui sont aussi noires ,et animées du même instinct, que lors des nuits de progrome ou l’on désigne le bouc émissaire a l’origine de toutes vos misères !!

    Nous Juifs , Nous avons connu cela des millions de fois :
    nous ne comprenons toujours pas la nature humaine et sa bestialité immonde aux confins de son âme animale avec laquelle nous vivons chacun de nous : C’est un vrai problème de moralité , et non de Gazoil ,
    ne soyons pas dupe .
    Les difficultés a joindre les deux bouts , nous y avons tous vécu cela avec nos parents ,et ils ne sont pas partis casser les vitres de galeries lafayette pour nous chercher un jouet , ils nous ont appris le travail et la patience !!
    Je n’ai pas le temps de surfer sur la toile , mais je mettrais ma main a couper qu’il doit y en avoir de ces commentaires insipides et crapuleux du style ‘ macron au service des banquiers juifs ‘ et autres crétineries, qui rappellent les niaiseries creuses que ‘le peuple’ buvait avec la bière dans les brasseries allemandes pour designer la source de leur malheur : c’était juste avant la terrible nuit de Cristal .

    Il est du devoir ABSOLU et URGENT d’y mettre un terme , par tous les moyens , TOUS LES MOYENS…c’est une OBLIGATION MORALE pour tout gouvernent souverain en charge de protéger ses concitoyens .

  4. Bon.
    Quant à l’HerauLt, c’est le département français.
    Mais le héraut est certainement le mot recherché, et pas héros.
    Bien connu dans des fables et textes du moyen-âge :
    Un héraut ou héraut d’armes est un officier de l’office d’armes, chargé de faire certaines publications solennelles ou de porter des messages importants…

  5. On me demande ce que je pense des gilets Jaunes : Alors voilà : Je pense que les gilets jaunes doivent continuer de manifester tant que Macron n’a pas démissionner

  6. Pfff … si les anti-fa et les fachos pouvaient s’anéantir joyeusement en se foutant sur la gueule les uns des autres avec leurs petits gilets jaunes, quel bon débarras ce serait !

  7. Les groupes anti si anti ça et autres laissons faire et attendons et voyons voire que sera demain ,avec Ça , et ben nous les Juifs , on sera Les premiers ou les seuls à payer .ça toujours été comme ça !
    La France ,de droite ou de ” goche ,” y a pas de différence pour moi !
    Ah j oubliais ,je n y habite plus !
    Ou ca? Dans un pays où il ne y a pas de puits de pétrole, et déteste par la France !

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.