Chrétiens Massacrés, Médias Muets (Giulio Meotti)

2
1200
A team of MINUSMA, composed of investigators from its Division of Human Rights and Protection, as well as the United Nations Police and its Technical and Scientific Police Unit, in the village of Sobane Da, in the Mopti region in central Mali. The mission of this team is to conduct an investigation to establish the facts of the attack on the village of Sobane Da on June 9, 2019, which killed dozens of civilians, including women and children.
Photo : Sobame Da, un village malien essentiellement peuplé de chrétiens, a été attaqué par des bergers Fulani en juin 2019. Plus de 100 hommes, femmes et enfants ont été massacrés. (Source image : Nations Unies / MINUSMA / Flickr)

Chrétiens Massacrés, Médias Muets

par Giulio Meotti  •  18 septembre 2019

  • « La même semaine que la terrible attaque contre la mosquée de Christchurch, en Nouvelle-Zélande … plus de deux cents chrétiens ont été tués au Nigéria. Les médias n’ont quasiment pas évoqué ce massacre. Aucune marche n’a été organisée pour les chrétiens martyrs, les gouvernements n’ont pas fait sonner les cloches, et aucun tee-shirts ‘Je suis Charlie’ n’a été imprimé … Bref, personne n’a levé un sourcil ». – Fr. Benedict Kiely, Crisis Magazine, 4 septembre 2019.
  • Les satellites de la NASA recensent les incendies en Amazonie, poussant les dirigeants de la planète à se mobiliser pour la protection de la forêt tropicale. Mais les satellites ne pistent pas les meurtres, les incendies ni les agressions de chrétiens, et leurs souffrances demeurent invisibles sur nos téléviseurs et dans nos journaux. Pour l’Occident, la persécution des chrétiens n’existe pas.
  • Le Vatican et le pape François ont le choix : faire écho aux persécutions des chrétiens ou être accusés d’aveuglement volontaire … C’est à eux que le Vatican devrait consacrer son prochain synode.

« Cette forêt amazonienne, qui est d’une importance vitale pour la planète, traverse une crise profonde en raison d’une activité humaine prolongée ou prévalent une « culture du gaspillage » et une mentalité extractiviste », a déclaré le Vatican.

« L’Amazonie est une région riche en biodiversité. Ses traits de caractère multi-ethniques, multiculturels et multireligieux, font de l’Amazonie un miroir de l’humanité. La défense de la vie, exige des changements structurels et personnels de la part de tous les êtres humains, de toutes les nations et de l’Eglise ».

Un synode des évêques de la région pan-amazonienne doit se réunir à Rome, du 6 au 27 octobre. Dans une interview à La Stampa, le pape François a déclaré que les « menaces qui pèsent sur les populations et le territoire amazoniens sont provoquées par des intérêts économiques et politiques des secteurs dominants de la société ». Lire la suite

2 COMMENTS

  1. Une preuve, malheureusement, de la centralité des Juifs, seuls à retenir l’attention des merdias occidentaux, et /ou islamiques.
    On ne veut rechercher QUE la culpabilité du Juif, toujours, obsessionnellement, tellement qu’il occulte toute attention, de L’ONU, des nations, etc.. Ça, c’est un truc de OUF !
    Subjugués, polarisés…
    Mais quand nous étions hachés par la machinerie nazie, bizarrement, tout le monde regardait ailleurs…
    Nous, nous regardons et aidons, comme nous pouvons, ces malheureux… Ma laassot ?

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.