Château-du-Loir. Un hommage aux onze juifs castéloriens déportés

Au centre, Henri Joinovici, rescapé, en présence des élus.

Au centre, Henri Joinovici, rescapé, en présence des élus.
Au centre, Henri Joinovici, rescapé, en présence des élus. | OUEST-FRANCE

Lundi, à 11 h, une cérémonie émouvante s’est tenue au parc Henri-Goude, en présence des élus locaux, des drapeaux des associations d’anciens combattants.

Un rassemblement en mémoire des onze Castéloriens de confession juive déportés et qui ne sont jamais revenus des camps de concentration.

La rafle s’est déroulée le 14 octobre 1942, de bonne heure, rue du Val-de- Loir. Onze personnes (enfants et adultes) ont été arrêtées puis envoyés et internés au camp d’Auschwitz-Birkenau, en Pologne.

Au cours de cette opération, Henri Joinovici, âgé de 6 ans à l’époque, et sa mère, ont pu s’échapper. « Quasiment toute ma famille a été décimée, j’y pense tous les jours », raconte Henri. Madame Joinovici et son fils ont été cachés ainsi que sept autres personnes, par Edouard et Louise Cartier.

Ces deux personnes courageuses ont été nommées Justes parmi les nations, le 12 février 1990.

Onze bougies ont été déposées devant la stèle et chaque élu a déposé une rose blanche.

« C’était il y a 78 ans. Cela a marqué l’histoire de notre ville. La Shoah restera toujours dans les esprits des Français. Il ne faut pas oublier », a rappelé l’adjoint au maire, Martial Meaude.

 

https://www.ouest-france.fr/pays-de-la-loire/montval-sur-loir-72500/chateau-du-loir-un-hommage-aux-onze-juifs-casteloriens-deportes-7011713

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.