Biomédecine: une délégation de Chongqing en Israël

1
63

Chongqing (Chine) explore la coopération avec Israël dans le domaine de la biomédecine

Une délégation représentant Liangjiang New Area, municipalité de Chongqing, dans le sud-ouest de la Chine, s’est récemment rendue en Israël pour renforcer les échanges sur la biomédecine.

Au cours de la visite, la délégation a été présentée aux institutions médicales et aux universités israéliennes de renommée mondiale tout en faisant valoir les avantages du Liangjiang dans le développement de la biomédecine.

La délégation a pris d’autres dispositions avec Shuki Herchcovici, fondateur de ShaySapir Investment, et Shay Herchcovici, président de ShaySapir Investment, pour parvenir à une intention de coopération sur la technologie médicale et les projets de R&D en médecine.

Lors de sa visite au centre de recherche sur l’impression 3D de l’Université hébraïque de Jérusalem, la délégation a fait part à l’université de ses vues sur l’application de l’impression 3D dans les traitements médicaux, exprimant le souhait d’explorer plus avant l’application de l’impression 3D dans l’industrie biomédicale du Liangjiang.

Le centre de recherche sur l’impression 3D est le premier centre de l’université à se consacrer à la recherche sur la technologie et les composants de l’impression 3D, tels que son application à la fabrication de robots, de batteries solaires, d’aliments et même d’organes humains.

La délégation a également visité Assuta Medical Center, le plus grand hôpital privé d’Israël, qui compte plus de 1 500 spécialistes hautement qualifiés. Les deux parties ont engagé des discussions approfondies sur l’environnement médical, la recherche scientifique et les politiques connexes en Chine et en Israël.

Selon un membre du personnel d’Assuta Medical Center, Assuta se réjouit à l’idée de coopérer avec les institutions médicales de Chongqing sur la culture des talents, la recherche scientifique et la conversion des réalisations.

Source : Liangjiang & Israël Valley

1 COMMENT

  1. Ouais…
    Quand la Chine trouvera à la façon Modi les chemins de la démocratie, je me rejouirai moi aussi.
    En attendant, chaque recherche scientifique partagée peut être réinterprétée par le pouvoir chinois, à mauvais escient.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.